1. L'internat - Témoignage : Morgane, interne au lycée Montchapet, à Dijon (21)
Témoignage

L'internat - Témoignage : Morgane, interne au lycée Montchapet, à Dijon (21)

Envoyer cet article à un ami

C’est décidé : l’année prochaine, vous allez poursuivre votre scolarité au lycée comme interne. Maintenant, le plus difficile reste à faire : réussir à trouver l’établissement le mieux adapté à vos besoins…

"Mes résultats auraient chuté si je n’étais pas devenue interne"

C’est à sa propre demande que Morgane est devenue interne.
"L’année dernière, j’étais fatiguée à cause des trajets (environ 1h30 par jour) et cela jouait sur mon humeur et sur mon moral. J’ai donc choisi sans hésiter d’intégrer un internat", explique-t-elle. Pleinement soutenue dans son projet par son père, la lycéenne savait qu’il y avait des places libres dans l’internat de filles de son lycée. "Nous avons fait une demande dans un autre lycée public pour multiplier ses chances d’accès, précise Jean-Pierre, son père.

Dans les 2 cas, il y avait juste un formulaire à remplir. Et finalement, sa demande a été acceptée dans son lycée d’origine. "Dès le 1er jour, j’ai sympathisé avec la lycéenne qui partage ma chambre, confie Morgane. Et puis, cette nouvelle organisation me permet de faire mes devoirs sérieusement durant la semaine, et de libérer du temps le week-end pour mes loisirs. Je suis sûre que mes résultats auraient chuté si je n’avais pas pris cette décision…" Une impression partagée par son père : "Finalement, je ne voyais déjà pas beaucoup Morgane qui était enfermée tous les soirs dans sa chambre pour travailler. Cette année, ses notes sont bonnes et elle est éclatante de joie. Elle profite donc plus de son temps libre et on peut organiser notre week-end dans la tranquillité."
Sommaire du dossier
Retour au dossier L'internat : l’éloignement familial, la véritable difficulté L'internat - Témoignage : Morgane, interne au lycée Montchapet, à Dijon (21)