1. "Nous ne sommes pas des écoles à la cool !"
Interview

"Nous ne sommes pas des écoles à la cool !"

Envoyer cet article à un ami

Éric de Saint-Denis est le responsable du nouveau Microlycée 94 à Vitry-sur-Seine, il est aussi délégué général de la FESPI (Fédération des établissements scolaires publics innovants).

Vos élèves sont-ils tous en échec scolaire ?


Non. Au Microlycée, nous accueillons des jeunes qui ont tous « décroché » de l’école pour des raisons diverses. Mais dans d’autres écoles innovantes, il s’agit d’un « premier choix » pour les élèves et leurs parents ! Beaucoup de nos élèves souhaitent simplement avoir d’autres rapports avec les adultes.

Tutoiement généralisé, autonomie des élèves encouragée : les écoles alternatives sont-elles « à la cool » ?


La question n’est pas là ! Chez nous, le rapport à l’adulte est d’abord un rapport de confiance, un partenariat. La question du respect passe par la reconnaissance réciproque de l’élève et de l’enseignant, et non par le vouvoiement ! Le rapport à la règle existe aussi dans nos établissements, mais cette règle est construite avec les élèves au lieu de leur être imposée. Et les résultats obtenus au brevet ou au bac dans nos établissements sont parfois aussi bons, voire meilleurs que ceux des établissements voisins.

Qui sont les professeurs qui travaillent dans ces établissements ?


Presque tous appartiennent à l’Éducation nationale, mais ils sont recrutés par cooptation. Travailler dans un collège ou un lycée innovant demande beaucoup de motivation : en plus des cours, il faut être prêt à s’investir dans le tutorat ou des cours supplémentaires, et prendre sa part dans la gestion quotidienne de l’établissement. À la différence d’autres professeurs, nous assumons et même nous revendiquons notre rôle d’éducateur. Nos tâches sont multiples. C’est souvent épuisant, mais c’est surtout passionnant !

Sommaire du dossier
Retour au dossier Quels profs pour quels résultats ? "Nous ne sommes pas des écoles à la cool !" Un nouveau lycée de la deuxième chance Lycée autogéré : « Elèves et profs sont à égalité dans l’exercice du pouvoir » Reportage dans le seul lycée Montessori de France