1. François Hollande à la rencontre des jeunes du Labo des histoires
Reportage

François Hollande à la rencontre des jeunes du Labo des histoires

Envoyer cet article à un ami
François Hollande, à la rencontre de jeunes des ateliers d'écriture du Labo des histoires //© VB. // © Virginie Bertereau
François Hollande, à la rencontre de jeunes des ateliers d'écriture du Labo des histoires //© VB. // © Virginie Bertereau

Mardi 28 octobre 2014, 14 jeunes participants à des ateliers d’écriture proposés gratuitement par l’association le Labo des histoires ont reçu la visite de François Hollande. L’occasion pour le président de la République de faire un bilan quatre mois après le lancement du dispositif "La France s’engage".

Moment insolite pour Farid, Amandine, Romain et 11 autres jeunes participants aux ateliers d'écriture créative du Labo des histoires. Mardi 28 octobre 2014, l'association, soutenue par le dispositif "La France s'engage", a reçu la visite de François Hollande à la Maison de la poésie. Pour certains d'entre eux, ce fut l'occasion de lire des textes tout droit sortis de leur imagination au président de la République, en petit comité. Martin Hirsch, le président de l'Institut du service civique qui l'accompagnait, s'est également prêté au jeu de l'histoire inventée à partir d'un début de phrase.

Objectif : 50.000 bénéficiaires en 2017

Créé en 2011, le Labo des histoires, dont l'Etudiant est partenaire, a déjà accueilli plus de 1.000 jeunes âgés de 9 à 25 ans dans le cadre de ces ateliers gratuits destinés à transmettre la passion de l'écrit. Pour le moment, tout se déroule à Paris. Mais l'association va passer à la vitesse supérieure. Trois centres vont s'ouvrir en Meurthe-et-Moselle, en Martinique et en Île-de-France d'ici la fin 2014. En 2015, huit autres centres sont prévus, dont un numérique. Objectifs pour 2017 : atteindre le nombre de 15 lieux d'accueil en France et franchir le cap des 50.000 bénéficiaires.

De nouveaux projets à labelliser

François Hollande a également profité de cette visite pour rencontrer les 14 autres associations qui ont retenu son attention, quatre mois après le lancement de "La France s'engage". Des associations qui ont en commun de tisser du lien social, de recourir aux nouvelles technologies, de créer de l'emploi et de mettre la jeunesse au cœur de leur projet. "Il y a de la vitalité en France [...]. Nous devons élargir ‘La France s'engage’ à de nouvelles initiatives", a déclaré le président de la République à l'issue de cette matinée. Porteurs de projets, c'est le moment de vous faire connaître.