Quand envisager l'internat ?

Par Sophie de Tarlé, publié le 03 Mai 2012
3 min

Vous êtes de plus en plus nombreux à envisager cette solution pour bénéficier d’un cadre structuré, à l’écart des tentations ou des tensions familiales. Encore faut-il savoir ce qui vous y attend pour être sûr de bien en profiter.

La pension permet d'éviter un tête-à-tête parfois pesant avec les parents. On trouve dans ces écoles beaucoup d’enfants adoptés, des petits derniers de familles nombreuses. Et quand la famille explose, cette mise à distance permet de se mettre à l’abri des déflagrations. C’est ce qui a motivé Anne*, élève de terminale, qui a été admise, avec sa petite sœur de 15 ans, à la Maison d’éducation de la Légion d’honneur de Saint-Denis (93), suite au divorce de ses parents. "Cela me permet de garder mon insouciance", explique-t-elle.

Ni garderie ni centre de rééducation

Mais attention, l’internat n’a rien de magique. "Certains parents nous disent : "Nous n’en pouvons plus, nous n’arrivons plus à rien avec lui !" Mais nous sommes d’abord un lycée, pas une garderie ni un centre de rééducation", prévient le colonel Maisetti, qui dirige le lycée militaire d’Aix-en-Provence (13), plus gros internat de la région avec 850 internes. Les parents restent les premiers éducateurs. "Il m’arrive de devoir appeler certains pour leur expliquer que cela ferait du bien à leur enfant de rentrer chez lui durant les vacances !", ajoute le colonel.

Enfin, dans un internat, les problèmes de société entrent comme partout ailleurs. Au lycée militaire de Saint-Cyr (78), les élèves reçoivent parfois la visite de chiens renifleurs, histoire de mettre la pression sur ceux qui auraient l’idée d’introduire de la drogue.

Primordial d’être volontaire

Cependant, il ne faut pas que le départ en pension soit vécu comme un abandon. "Pour que cela fonctionne, il faut d’abord être volontaire, car ce n’est pas toujours facile de vivre en collectivité", prévient Huguette Peirs, surintendante de la Maison d’éducation de la Légion d’honneur. "Mais, ajoute-t-elle, le problème vient parfois des parents eux-mêmes, des mères surtout, qui, se retrouvant seules, cherchent à récupérer leur fille." Pas facile non plus pour les parents de couper le cordon.


(*) Le prénom a été changé.

Qu’est-ce qu’un internat d’excellence ?
Les 26 internats d’excellence et 679 internats scolaires qui proposent des places labellisées "internat d’excellence" recrutent en priorité des élèves boursiers issus de zones sensibles. Un accompagnement pédagogique (sorties, soutien, aide à l’orientation, voyages scolaires…) est spécialement prévu. Ainsi, l’internat de Sourdun (77) accueille 281 élèves, de la cinquième aux classes préparatoires postbac.

Articles les plus lus

A la Une seconde

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !