Quels changements pour la terminale et le bac ?

Par Virginie Bertereau, publié le 30 Septembre 2008
2 min

L’année de la terminale s’impose comme celle de la spécialisation (à présent comme demain). Tous les regards sont tournés vers le bac. Prévue pour 2012, sa nouvelle formule "ne devrait pas être très différente de celle d’aujourd’hui", a prévenu Xavier Darcos. Sur ce sujet, le ministre marche sur des œufs. "Il s’agit bien de réformer le lycée et non pas le bac. Le baccalauréat est un mythe, un phénix qui renaît toujours de ses cendres. Aboutissement du cycle lycée, premier grade universitaire, c’est également un diplôme national ancré dans l’Histoire qui incarne la démocratisation de l’accès au savoir. Ce ne serait pas une bonne idée de le supprimer. S’il change, ce sera une conséquence de la réforme du lycée", a-t-il assuré avec ferveur. Vu le programme, on ne se mouillera pas trop en imaginant un bac plus personnalisé, laissant une plus large place au contrôle continu (lire aussi l'article : "Le bac vaut-il encore quelque chose ?")

Mais gare aux représailles… Jusqu’ici, toucher au bac ne s’est jamais révélé une partie de plaisir… Pour remplacer les baccalauréats A, B, C, D et E créées en 1968 par les séries actuelles (instituées en 1994), Lionel Jospin a dû se montrer très patient. De son côté, en 2005, François Fillon a dû reculer face à la grogne des lycéens : il était alors question d’étendre la part de contrôle continu dans l’examen.
Judicieuse décision : en 2012, la patate chaude sera prête à être refilée au successeur de Xavier Darcos…

Des médailles comme amuse-gueules


En voilà une mesure concernant le bac (en attendant sa réforme) ! En 2009, Xavier Darcos a décidé d’accorder des médailles aux meilleurs bacheliers. Objectif : "remettre à l’honneur les récompenses scolaires". Répliques immédiates de la communauté éducative qui voit en cela une "mesurette bling-bling", une "opération de communication" ou encore "une annonce gadget" destinée à détourner l’attention des suppressions de postes (lire aussi : Un podium pour les meilleurs bacheliers ?).

Articles les plus lus

A la Une seconde

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !