1. Lycée
  2. seconde
  3. La réforme du lycée décryptée
  4. Xavier Darcos repart à zéro, les lycéens continuent
Décryptage

Xavier Darcos repart à zéro, les lycéens continuent

Envoyer cet article à un ami

Plus que jamais mobilisés. On pouvait penser que le report de la réforme du lycée décidé par Xavier Darcos, le ministre de l’Education nationale, après consultation de Nicolas Sarkozy calmerait les lycéens… Raté. Depuis son annonce, lundi 15 décembre 2008, les jeunes n’ont pas baissé les armes. Au contraire. Jeudi 18 décembre, ils étaient environ 150.000 à manifester dans toute la France, à l’appel des principales organisations lycéennes, l’UNL (Union nationale lycéenne) et la FIDL (Fédération indépendante et démocratique lycéenne). Dans les cortèges, les manifestants martelaient des slogans comme "Darcos, maintenant ou dans douze mois, ta réforme on n'en veut pas" ou "Darcos démission pour sauver l'éducation". Le ministre lui-même a jugé la mobilisation "importante". Et d’annoncer, devant le Sénat, la réouverture de "la totalité du dossier".

Des états généraux du lycée pour 2009


Pour bien faire, Xavier Darcos a proposé l’organisation "d’états généraux" du lycée à partir des établissements pour "faire s'exprimer tous les lycéens". Le ministre a déclaré qu’il n’y avait "plus de raison aujourd'hui d'être dans la rue, en tout cas en ce qui concerne le lycée" puisqu’on "repart à zéro". Vendredi 19 décembre 2008, sur LCI, il a également ajouté qu’il faudra veiller à ce que les "blocages de lycées ne se reproduisent plus au mois de janvier" et que "les lycéens qui veulent travailler puissent travailler".

Malaise à la grecque


Xavier Darcos toujours à l’Education début 2009… L’idée a fait immédiatement réagir les syndicats. L’UNL et la FIDL ont appelé à des mobilisations (assemblées générales, actions d'informations, rassemblements) le 8 janvier dans les lycées. La FIDL a également décidé d’organiser ses propres états généraux les 24 et 25 janvier, à l'issue desquels seront remises au ministre "150 propositions des lycéens pour une réforme du lycée".
Par ailleurs, un collectif réunissant les principales fédérations de l'Education, organisations lycéennes et parents d'élèves a de nouveau appelé à manifester le samedi 17 janvier. Pour justifier leur grogne, les protestataires évoquent à présent les suppressions de postes (13.500 à la rentrée 2009). Pour le gouvernement, pas de doutes, les tensions sont créées et attisées par la gauche, notamment par le Parti socialiste, "le récupérateur principal", selon Xavier Darcos. Reste une hypothèse à creuser : et si la jeunesse exprimait aujourd’hui son malaise, un malaise à la grecque ?

Pour aller plus loin : Que devient la voie technologique dans le lycée réformé ? / Orientation en fin de troisième : la réforme du lycée facilite le rattrapage des erreurs / La réforme du lycée en 2012 / Rentrée 2010 : le lycée sous tensions / Luc Chatel : "Cela ne me choque pas qu’une famille sans problèmes financiers investisse dans des manuels pour ses enfants" / Réforme du lycée : si les élèves étaient ministre de l'Education nationale…

Sommaire du dossier
Retour au dossier La réforme du lycée au Journal officiel (mais que cela signifie-t-il ?) Réforme du lycée : Luc Chatel écrit aux parents d'élèves de troisième Réforme du lycée : un pas de plus de franchi Réforme du lycée : les matières gagnantes et les autres... Réforme du lycée : Luc Chatel dévoile votre futur emploi du temps La réforme du lycée se précise Luc Chatel : « Nous faisons cette réforme pour trouver une solution pour chaque élève sortant du secondaire » En tournée des lycées avec Luc Chatel Nicolas Sarkozy annonce la réforme du lycée Réforme du lycée : ce qui pourrait être proposé... Rentrée 2009 au lycée : rien de nouveau sous Luc Chatel Réforme du lycée : l’histoire secrète d’un raté Le ministre Xavier Darcos se met au Web 2.0 Orientation : Xavier Darcos passe à l'action Réforme du lycée : les conclusions de Richard Descoings Rapport Descoings sur le lycée : des réactions plutôt positives Le député Benoist Apparu présente sa réforme du lycée En tournée des lycées avec Richard Descoings Réforme du lycée : 123 établissements vont procéder à des expérimentations Nicolas Sarkozy veut rapprocher les lycées et les entreprises Réforme du lycée : Richard Descoings veut se pencher sur le bac STI Réforme du lycée : les lycéens de Saint-Lô déjeunent de nouveau à l’Elysée Lyceepourtous.fr, le site lancé par Richard Descoings, démarre gentiment Richard Descoings lance le blog lyceepourtous.fr Ce que vous réserve Xavier Darcos pour 2009 Réforme du lycée : et si les entreprises entraient dans les établissements ? Réforme du lycée : ce que Xavier Darcos attend de Richard Descoings Richard Descoings aux lycéens : "Vous ne me connaissez pas, mais jugez-moi sur mes résultats" Nicolas Sarkozy confie le lycée à Descoings et la jeunesse à Hirsch Réforme du lycée : une contre-manif virtuelle organisée sur Facebook Réforme du lycée : les discussions reprennent, les manifs aussi Xavier Darcos repart à zéro, les lycéens continuent Xavier Darcos repousse la réforme du lycée Journées d’actions multiformes contre les réformes de Darcos Jeudi 20 novembre 2008 : mobilisation réussie dans l’éducation Samedi 15 novembre : Xavier Darcos chahuté par des lycéens Pourquoi cette réforme du lycée ? Quel est le calendrier de la réforme du lycée et qui est concerné ? Quels changements pour la seconde ? Quels changements pour la première ? Quels changements pour la terminale et le bac ? Le redoublement va-t-il être supprimé ? Les lycéens seront-ils plus ou moins nombreux par classe ? La Finlande, un modèle à copier ?