1. Augmentation des effectifs du privé à la rentrée 2011
Décryptage

Augmentation des effectifs du privé à la rentrée 2011

Envoyer cet article à un ami

L’enseignement catholique privé sous contrat refuse chaque année plus de monde. Et ces écoles qui représentent 20 % de l’enseignement en France ont vu leurs effectifs augmenter significativement cette année.

Les portes des écoles privées craquent sous le poids des nouveaux élèves. A l’occasion de la conférence de presse de rentrée, Eric de la Barre, secrétaire général de l’enseignement catholique, a constaté une augmentation de 12.053 élèves cette année. Les effectifs sont passés de 2.020.216 à 2.032.269 élèves (+ 0,6 %). "Depuis 20 ans, cela n’était jamais arrivé", a-t-il commenté. Toujours selon la direction de l'enseignement catholique, "si en 5 ans, il y a eu 24.343  élèves de plus, la tendance à la hausse est plus nette et plus générale cette année avec 23 académies qui montent, et pas uniquement en région parisienne et dans le Sud-Est comme par le passé, mais aussi en Bretagne, dans en Pays-de-la-Loire et même dans le Finistère." 

Autre constat :  les effectifs des académies de Caen, Créteil, Corse, et Rouen ont augmenté cette année, alors que la tendance était jusqu’à présent inverse. L’assouplissement de la carte scolaire n’a pas eu pour conséquence un départ du privé vers le public. L’enseignement catholique a refusé entre 30.000 et 40.000 demandes cette année, contre 25.000 en 2007. 

Enfin, la montée des effectifs est plus nette dans le second degré qu’en maternelle ou en primaire. En effet, les effectifs ont augmenté de 1.035 élèves seulement dans le premier degré, contre 9.853 pour le second.