1. Le redoublement devient exceptionnel
Décryptage

Le redoublement devient exceptionnel

Envoyer cet article à un ami
L'attende du verdict du conseil de classe avec l'angoisse du redoublement, c'est bientôt fini. // © N/C // © Phovoir
L'attende du verdict du conseil de classe avec l'angoisse du redoublement, c'est bientôt fini. // © N/C // © Phovoir

À compter de la rentrée 2015, le redoublement ne sera possible que dans deux circonstances précises, et seulement après accord des familles. Un pas important vers son extinction.

C’est désormais officiel : le redoublement est en voie de disparition. Selon un décret relatif "au suivi et à l'accompagnement pédagogique des élèves" du 18 novembre 2014, il ne pourra, à partir de la rentrée 2015, être possible que dans deux cas de figure de l'école primaire au lycée.
 

• Le premier concerne les élèves qui ont été longtemps absents de l’école notamment pour des raisons familiales ou de santé. Si le conseil de classe juge le redoublement pertinent, il pourra le proposer à l’élève. Mais pour que ce dernier soit effectif, la famille devra tout de même donner son accord par écrit.
 

• Le second cas vise les élèves de 3e et de 2nde, qui sont les classes les plus redoublées. Si la famille n’est pas d’accord avec la proposition d’orientation du conseil de classe et n’obtient pas la classe ou la filière souhaitée, elle pourra elle-même demander le redoublement.
 

Autre nouveauté de la loi : elle prévoit que tout redoublant doit bénéficier d’un accompagnement spécifique au cours de l’année.

Ces dispositions entreront en vigueur à partir de la rentrée 2015. Pour l’année 2014-2015, le dernier mot revient encore au conseil de classe. À moins que la famille ne fasse appel.