Témoignage - Malo, au lycée Jules-Ferry (Paris IXe) : "C’est un lycée qui correspond à mon niveau"

Par Sophie de Tarlé, publié le 11 Mars 2011
2 min

Même avec 15 de moyenne en troisième, vous ne verrez pas forcément vos premiers vœux exaucés par le logiciel Affelnet, qui régit l’affectation dans les lycées. Comment avoir toutes les chances de vous inscrire là où vous en avez envie, en particulier à Paris ? Nos conseils.

Lorsqu’il était élève au collège Yvonne-le-Tac, dans le XVIIIe arrondissement de Paris, Malo avait une moyenne générale de 13/20. En fin de 3ème, il opte pour des lycées de son district. "Pour sortir de son secteur, il faut au moins 18 de moyenne", justifie sa mère, Cristel. Mais avoir 13 ne suffisait pas non plus pour prétendre aller au lycée Condorcet. Malo et sa mère décident donc de mettre en 1er vœu un lycée un peu moins coté, Racine, "parce que c’est un établissement à taille humaine, ajoute Cristel. En outre, cela ne sert à rien de choisir un lycée avec un niveau trop relevé si c’est pour se faire évincer en fin de 2nde."

Ils inscrivent ensuite dans l’ordre Jules-Ferry, Jacques-Decour, Edgar-Quinet et Lamartine. Malo sera finalement affecté au lycée Jules-Ferry. Une décision qui le ravit, car c’est là qu’il voulait vraiment aller, Racine constituant plutôt le choix de sa mère. "Jules-Ferry est un lycée qui correspond à mon niveau, où il y a une bonne ambiance, et qui est beaucoup plus près de chez moi que Racine", décrit le jeune homme. Sa mère relativise : "Le choix du lycée n’est pas déterminant pour la vie future à moins de vouloir aller en prépa, ce qui n’est pas le cas de Malo. Ce n’est qu’une étape."

Articles les plus lus

A la Une seconde

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !