1. Comment entrer dans un lycée d’excellence désectorisé
Coaching

Comment entrer dans un lycée d’excellence désectorisé

Envoyer cet article à un ami

Henri-IV, Louis-le-Grand, Stanislas, Thiers, Le Parc… Que faut-il savoir quand on vise ces lycées emblématiques de l’excellence à la française, véritables portes d’entrée des grandes écoles les plus cotées ? Quels sont les codes à connaître pour déjouer les chausse-trappes de leur sélection ? L’Etudiant a enquêté auprès des proviseurs, des parents et des heureux élus pour vous livrer toutes les clés.

Pour entrer dans des filières huppées et passer du rêve à la réalité, mieux vaut connaître toutes les clés d’accès. Car ce qui fait la force des meilleurs lycées d’excellence, c’est bien qu’ils ne recrutent pas comme les autres.


Henri-IV et Louis-le-Grand, deux lycées parisiens au statut particulier

Situés tous les deux en plein cœur de Paris sur la montagne Saint-Geneviève du mythique quartier Latin, Henri-IV et Louis-le-Grand bénéficient d’un statut dérogatoire qui leur permet de choisir leurs lycéens dans toute l’Île-de-France. À Henri-IV, sur les 268 élèves de seconde, 67 viennent du collège Henri-IV, les autres étant issus de 110 collèges différents ; 16 % des élèves viennent d'établissements défavorisés dans le cadre des Cordées de la réussite, dispositifs visant à introduire une plus grande équité sociale dans l'accès aux formations “d'excellence”. Le lycée Louis-Le-Grand, quant à lui, retient 260 élèves issus de 200 collèges, sur les 2.000 demandes qu'il reçoit. Un peu moins de 5 % de ses élèves de seconde proviennent de collèges défavorisés (là aussi dans le cadre des Cordées de la réussite).

Pour ces deux établissements, même si les inscriptions passent par le biais du site Affelnet, l’admission des élèves est du ressort d’une commission présidée par Philippe Fatras, inspecteur d’académie, dans laquelle figure le proviseur du lycée. Les candidats ont la possibilité de solliciter auprès d'elle un avis préalable, entre février et avril, avant de mettre l’un de ces établissements en premier vœu.Premier critère de la commission : l’excellence du dossier scolaire. “La procédure Affelnet a fait exploser les demandes, qui tournent aujourd’hui autour de 1.900 contre 500 il y a 10 ans”, constate Patrice Corre, proviseur d’Henri-IV. 


Qui sont les heureux élus ?

Nous sélectionnons les têtes de classe. Selon l’établissement, cela peut être jusqu’à 3 ou 4 élèves d’un même collège”, note Patrice Corre. Même chose à Louis-le-Grand. “Nous prenons en général le premier de chaque collège”, affirme son proviseur.

S’il est indispensable d’avoir un excellent dossier scolaire – soit au minimum 16 de moyenne générale dans les matières principalesquelques moyens existent pour les candidats d’augmenter leurs chances d’être acceptés.Demander la section européenne allemand ou choisir le latin (qu’il faut avoir commencé en cinquième) ou le grec (les débutants sont acceptés…) à Henri-IV. À Louis-le-Grand, il existe une section orientale chinois qui peut faire la différence entre deux candidats de niveau égal. De même, le lycée possède une section européenne anglaise. Mais pour postuler, il faut d’abord avoir été admis par la commission académique, puis réussir un test… qui ne compte que 30 % d’admis. 


Priorité aux boursiers


Sachez enfin qu’à dossier égal, ces deux lycées prennent les boursiers en priorité. On en comptait 12 % à Louis-Le-Grand à la rentrée 2012 et entre 9 et 11 % dans les rangs d'Henri-IV, contre 4 à 5% voici 12 ans, mais l'objectif est de voir ce ratio encore augmenter.

En théorie, le fait de venir du privé ne constitue pas un handicap. La réalité est plus complexe. “Ces élèves postulent, mais se désistent souvent au dernier moment, car ils ont dû donner leur réponse à l’établissement avant que nous ne donnions la nôtre, et payer une avance”, décrypte Patrice Corre.


Des tests au menu pour entrer dans les lycées internationaux

Du côté des lycées internationaux, autres lycées d'excellence désectorisés, les élèves doivent passer un test de langue qui leur permettra d'intégrer la section de leur choix. La procédure ne passe pas toujours par la procédure Affelnet. Renseignez-vous auprès du lycée concerné.
Sommaire du dossier
Retour au dossier Quel est l’intérêt d’intégrer un lycée d’élite ? Comment entrer dans un lycée d’excellence désectorisé Comment intégrer un lycée d’excellence sectorisé Comment intégrer les meilleurs lycées privés Que vaut le piston pour intégrer un lycée d’élite ? Le palmarès des lycées d'excellence, classement réalisé par l’Etudiant Le palmarès des lycées, réalisé par l’Etudiant