Live : l'Etudiant vit la rentrée 2012 dans un lycée ZEP

Par Virginie Bertereau, publié le 31 Août 2012
3 min

Les 3 et 4 septembre, l'Etudiant s'installe au lycée Voillaume d’Aulnay-sous-Bois (93) pour partager la rentrée des enseignants et des lycéens. Faites connaissance avec l'établissement et suivez nos reportages et live tweets tout au long de ces deux journées.

Le lycée Voillaume d’Aulnay-sous-Bois dans les starting-blocks

 

Le lycée public Voillaume d’Aulnay-sous-Bois (93), ce n’est pas un mais deux établissements indépendants : un lycée général et technologique (LGT) et un lycée professionnel (LP). Au total, on y recense 2.100 élèves (1.700 en LGT, 400 en LP) et plus de 230 professeurs.

“Nous proposons autant de séries générales que technologiques”, indique Françoise Sturbaut, la proviseure. Soit les séries ES (économique et sociale), L (littéraire), S (scientifique), ST2S (sciences et technologies de la santé et du social), STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable) et STG (sciences et technologies de la gestion). Quelque 600 élèves étudient également dans les filières postbac de l’établissement, en BTS (brevet de technicien supérieur) et DCG (diplôme de comptabilité et de gestion). 


Une forte valeur ajoutée au bac
 

Plus de 60 % des élèves de Voillaume sont issus de milieux défavorisés. Le lycée est classé en ZEP (zone d’éducation prioritaire). “Cela implique que nous recevons des moyens supplémentaires”, explique Françoise Sturbaut. Par exemple, on ne compte pas plus de 30 élèves par classe en seconde et 2 professeurs principaux sont attribués pour chaque groupe, tous niveaux confondus. En outre, 6 CPE (conseillers principaux d’éducation) y sont employés, un chiffre plus élevé qu’ailleurs. “Il faut dire que nous disposons d’un internat pour les étudiants postbac”, nuance la proviseure.

À cela, s’ajoute une équipe de professeurs qui fonctionne bien et change peu. Conséquence : les résultats se font sentir. Le lycée affichait +7 points en valeur ajoutée au bac 2011.  Au bac 2012, ses taux de réussite par séries étaient au-dessus de ceux de l’académie de Créteil (sauf en ES et STG). Et en juillet 2012, l’établissement a obtenu le label “lycée des métiers” du ministère de l’Éducation nationale. Un indicateur d'excellence pour les voies technologique et professionnelle.


Mission “climat serein”
  

Question “environnement”, le lycée est situé dans un quartier pavillonnaire d’Aulnay. Mais les conflits qui animent les cités alentour impliquent certaines mesures de sécurité pour maintenir à distance les éléments extérieurs. “Il ne s’agit pas d’un lycée ouvert. Avec la grille à l’entrée, on peut avoir un sentiment de forteresse… Nous avons le souci d’offrir aux élèves un climat d’études serein”, affirme Françoise Sturbaut. Jusqu’ici, la mission est remplie grâce aux partenariats passés avec la police nationale, la police municipale, les services municipaux de prévention. Des médiateurs des quartiers sont notamment très présents, surtout à la sortie des cours.


Des chantiers pour l’année
  

Aujourd’hui, la direction du lycée nourrit de nombreux projets pour l’année 2012-2013: revoir le projet d’établissement, travailler sur l’orientation, entamer une réflexion sur l’évaluation des élèves, rendre accessibles au plus grand nombre les projets culturels ou encore développer les dispositifs de soutien mais aussi de renforcement scolaire pour les élèves les plus prometteurs…

Articles les plus lus

A la Une seconde

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !