1. Réussir son orientation en fin de seconde
Boîte à outils

Réussir son orientation en fin de seconde

Envoyer cet article à un ami

L’entrée au lycée marque l’apparition des années « orientation », déterminantes pour le choix des études supérieures. Déjà, en fin de troisième, avez-vous dû opter pour un type de seconde et préciser votre profil par vos options. En seconde, vous devrez à nouveau faire des choix. Mais le problème de l’orientation se pose de manière différente selon la seconde choisie.L’entrée au lycée marque l’apparition des années « orientation », déterminantes pour le choix des études supérieures. Déjà, en fin de troisième, avez-vous dû opter pour un type de seconde et préciser votre profil par vos options. En seconde, vous devrez à nouveau faire des choix. Mais le problème de l’orientation se pose de manière différente selon la seconde choisie.

A l’issue de la seconde professionnelle

 

La plupart des élèves doivent opter pour une classe « terminale BEP (brevet d’études professionnelles) ». Il existe plus de cinquante BEP, susceptibles d’être préparés en lycée professionnel (sous statut scolaire) ou en CFA (centre de formation d’apprentis). Mais le choix doit être cohérent avec votre spécialité en seconde pro. Ainsi, pour pouvoir choisir l’une des 16 spécialités de BEP du secteur agriculture-élevage-pêche-forêt-agroalimentaire, faut-il obligatoirement avoir été scolarisé en seconde pro agricole.

De leur côté, les élèves ayant opté en fin de troisième pour une première année de CAP (en lycée professionnel ou en CFA) sont logiquement amenés à entrer en deuxième année de ce même CAP.

Après la seconde spécifique

 

Comme pour élèves de CAP, la question de l’orientation à ce stade est peu problématique. Le choix de la spécialité (hôtellerie - H - ou techniques de la musique et de la danse -TMD) a été fait en sortant de troisième et, sauf à préférer un redoublement volontaire dans une autre seconde en vue de se réorienter, vous vous y tiendrez. Vous êtes donc normalement destiné, sur avis du conseil de classe (un redoublement ou une réorientation sont parfois imposés), à passer en première spécifique H ou TMD, selon la seconde spécifique suivie.

Après la seconde générale et technologique (GT)

 

Un double choix se présente : celui du bac et celui des options dans la série sélectionnée.

Quel bac ? D’une part, celui du bac à préparer : baccalauréat général (ES, L ou S) ou technologique (ST2S – ex-SMS, STG –ex-STT, STI, STL, STAV qui remplace les bacs STPA et STAE). Sauf cas particulier et rare, une fois engagé dans la première choisie, vous devrez passer le bac correspondant. L’erreur de choix n’est donc pas permise. Or, ce choix est complexe (il existe 23 classes de première, dont 22 de nature technologique), et lourd de conséquences (en ce qui concerne le choix des études supérieures et la probabilité d’y réussir).

Quelles options ? D’autre part, celui des enseignements optionnels obligatoires et facultatifs (dans les voies générales), ou des spécialités technologiques (dans la plupart des voies technologiques) selon la voie choisie. Cette question ne se pose cependant pas de la même façon selon qu’il s’agit d’une voie conduisant à un bac général ou technologique :


Pour les baccalauréats généraux (ES, L, S), vous devrez choisir un (et un seul) enseignement optionnel obligatoire, éventuellement complété par une ou deux options facultatives. Le choix le plus lourd de conséquences est le premier. Voici ce qui, selon l’offre de l’établissement fréquenté, pourrait vous être proposé :

• Bac L : approfondissement en LV1 ou LV2, arts (selon l’offre de l’établissement : arts du cirque, arts plastiques, cinéma-audiovisuel, danse, histoire de l’art, musique, théâtre-expression dramatique), grec classique, latin, LV3 ou mathématiques.
• Bac ES : approfondissement en LV1 ou LV2, approfondissement en mathématiques, approfondissement en sciences économiques et sociales.
• Bac S : sciences de la vie et de la Terre, sciences de l’ingénieur, biologie-écologie (Uniquement proposé dans les lycées agricoles )

Un ou deux enseignements optionnels facultatifs peuvent s’ajouter à l’enseignement optionnel obligatoire. Ainsi, par exemple, un élève de première L pourrait opter pour une option obligatoire de latin et renforcer son profil « lettres classiques » en ajoutant une option facultative de grec classique … à la condition bien sur que ce genre de possibilité existe dans son établissement.

Pour les baccalauréats technologiques, à l’exception du bac SMS (futur ST2S), qui ne prévoit qu’une spécialité, vous devrez choisir parmi les spécialités technologiques suivantes, obligatoires à choisir en vue d’entrer en première :

• Bac STG : gestion ou communication
• Bac STI : arts appliqués, génie civil, génie des matériaux, génie électronique, génie électrotechnique, génie énergétique, génie mécanique ou génie optique
• Bac STL : physique de laboratoire et procédés industriels, chimie de laboratoire et procédés industriels ou biochimie-génie biologique.

Sommaire du dossier
Les options conditionnent-elles la suite des études ? Le calendrier de l’orientation en seconde Droit d’appel : mode d’emploi