La spécialité sciences de l’ingénieur en un clin d’œil

Par Camille Jourdan, publié le 29 Août 2022
4 min

La spécialité sciences de l’ingénieur vous amènera à réfléchir et à concevoir les produits de demain. Elle vous donnera les bases de la démarche d’un ingénieur, pour poursuivre vos études dans ce champ, ou dans des métiers techniques et scientifiques.

Pour se lancer dans la spécialité SI (sciences de l'ingénieur), il faut avoir une certaine appétence pour les sciences, et particulièrement pour la physique, la mécanique, ou encore le numérique.

Si le bricolage et l’informatique vous effraient, passez votre chemin… Les SI, c’est du concret ! Et l’emploi du temps est chargé : quatre heures en première, puis six en terminale, auxquelles s’ajoutent, pour cette dernière année, deux heures complémentaires en sciences physiques appliquées.

Le programme des sciences de l’ingénieur

À travers des cours théoriques, mais aussi beaucoup de travaux pratiques, vous explorerez trois grandes thématiques :

  • les territoires et les produits intelligents, la mobilité des personnes et des biens ;
  • l’homme assisté, augmenté, réparé ;
  • le design responsable et le prototypage de produits innovants.

Vous apprendrez à maîtriser certains calculs – de puissance, d’énergie, la modélisation de mouvements… – afin de les appliquer sur des objets. Le temps en SI se partage entre les salles de classe, les salles informatiques et les "fab labs", où se trouvent de multiples outils (imprimante 3D, découpeuse laser, scies…)

Vous développerez de nombreuses compétences, autour de la création de produits innovants, de l’analyse des produits existants, ou encore de la modélisation ou des simulations numériques pour valider les performances de produits.

En première comme en terminale, vous participerez, en groupes, à un "challenge". Le but : concevoir le prototype d’un produit répondant à une problématique. Certains lycéens ont déjà imaginé et construit une serrure connectée, une prothèse de main active, un boîtier générant de l’électricité quand on marche dessus… En plus de développer votre idée, vous devrez être capables de la présenter, par écrit et souvent à travers une courte vidéo.

Lire aussi

Les épreuves de la spécialité sciences de l’ingénieur

Si vous abandonnez cette spécialité en fin de première, les notes obtenues en contrôle continu auront un coefficient 8.

En terminale, l’épreuve finale du bac dure quatre heures, et se compose :

  • d’une partie sciences de l’ingénieur, notée sur 20 points, coefficient 12 ;
  • d’une partie sciences physiques, notée sur 20 points, coefficient 4.

Il est recommandé de passer trois heures sur la première partie, et une sur la deuxième.

Côté SI, vous devrez répondre à plusieurs questions, à partir de documents présentant un produit. En 2022, les candidats ont ainsi planché sur le cas d’un fauteuil électrique motorisé. Ils devaient notamment calculer certains angles, la distance de freinage, ou encore la consommation d’énergie… et analyser leurs résultats.

En physique, vous devrez résoudre deux exercices de science appliquée.

Quels débouchés après la spécialité SI ?

Avec cette spécialité, vous vous préparez très bien à entrer en école d’ingénieurs post-bac, ou à rejoindre une classe préparatoire à ces écoles. Vous pouvez aussi viser certains BUT, voire des études universitaires dans le domaine scientifique.

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une spécialités

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !