Après un bac ES : les STAPS et les autres filières pour travailler dans le sport

Par Bruno Magliulo, publié le 26 Juillet 2013
6 min

Bien réparties sur l'ensemble des universités françaises (il existe plus de 40 lieux de formation), les études de STAPS offrent de bonnes perspectives d'emploi à chacun des trois niveaux de qualification (licence, master, doctorat).

Mais outre cette filière, il existe d'autres formations aux métiers du sport, généralement dispensées en dehors de l'université. Pensez aux écoles privées, au diplôme délivré par le ministère des Sports et de la jeunesse, voire à une spécialité "sport" dans une formation générale.


STAPS, une licence multiforme

Il a longtemps été reproché au premier cycle STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives) d'être trop généraliste et, surtout, de trop se centrer sur le secteur de l'enseignement, alors que l'offre de postes à ces concours a fortement chuté ces dernières années.

C'est la raison pour laquelle, au terme de la L2, le choix de poursuite d'études est désormais plus varié. Ces formations sont proposées dans un grand nombre d'activités qui peuvent être certes liées à l'enseignement, mais aussi aux pratiques sportives en clubs ou en associations (entraînement, encadrement, gestion des équipements, événementiel), au tourisme, au management, au commerce, à la conception des articles et équipements sportifs, à l'accompagnement physique des personnes handicapées, des seniors, à l'animation.

fleche-rouge Du sport... mais pas seulement

La formation repose sur trois pôles fondamentaux : les sciences (biologie et anatomie), mais aussi les sciences humaines (psychologie, histoire, économie, sociologie du sport) ; les techniques et pratiques du sport ; et les savoirs dits "associés" (secourisme, informatique, statistiques, langue étrangère).

Il est aussi obligatoire de faire un ou plusieurs stages en milieu sportif (établissement scolaire, club, association). Vous serez amené à choisir une "dominante sportive" (sport individuel ou collectif), tout en continuant à vous former à un ensemble d'activités sportives.

Attention aux sciences de la vie
Les bacheliers ES ne sont pas accoutumés à ces matières. Si vous vous inscrivez en STAPS, vous avez fortement intérêt à faire une remise à niveau en biologie avant de vous engager en première année, et à être prêt à développer un important effort dans ce domaine. Ces enseignements scientifiques sont souvent la cause des échecs en licence.

fleche-rouge Les DEUST : formation professionnelle courte

Si vous désirez une formation professionnelle courte, les DEUST (diplômes d'études universitaires scientifiques et techniques) sont faits pour vous. Une douzaine d'universités les proposent.

Ils sont spécialisés en animation et gestion des APS (activités physiques et sportives) – Artois, Clermont-Ferrand 1, Évry, Littoral, Lyon 1 –, pratiques et gestion des APS pour les publics seniors – Strasbourg, Toulouse 3 –, métiers de la forme – Lyon 1, Rennes 2, Strasbourg, Toulouse 3 –, etc.

Il est possible d'y accéder soit directement après le bac, soit après un premier semestre ou une première année en L1 STAPS. Il est possible, après un DEUST, d'intégrer une licence professionnelle.

fleche-rouge De nombreuses licences pros

Après la L2, vous pourrez envisager une licence pro (il en existe 30, réparties sur une cinquantaine d'universités). Par exemple : gestion et développement des organisations, des services sportifs et des loisirs ; tourisme et loisirs sportifs ; animation et gestion des structures d'activités physiques, sportives et de loisirs ; marketing et communication des organisations du sport et de l'événementiel sportif ; commercialisation des articles sportifs ; sécurité des biens et des personnes, etc.

fleche-rouge Les spécialités des licences générales

Vous pouvez poursuivre en L3 mais en optant pour un début de spécialisation. À chaque option son débouché professionnel : activité physique adaptée et santé (l'éducation physique et sportive au service des personnes âgées et/ou atteintes d'un handicap), éducation et motricité (c'est l'option qu'il vous faudra choisir si vous vous destinez aux carrières de l'enseignement), entraînement sportif (pour travailler dans les fédérations, clubs ou associations sportives en tant qu'entraîneur sportif), ergonomie du sport et performance motrice (pour travailler pour des équipementiers, mais aussi des laboratoires de recherche qui développent le matériel et les équipements sportifs et cherchent à optimiser les performances sportives).

fleche-rouge Le cycle master

Après la licence, vous pouvez vous inscrire en master pour deux années supplémentaires, dans le but de vous spécialiser progressivement.

Il existe une trentaine de domaines différents : entraînement et préparation physique et mentale du sportif ; biologie, nutrition, santé du sport ; biomécanique humaine ; exercice, sport, santé et handicap ; enseignement de l'éducation physique et sportive, etc.


Après un bac ES : à part les STAPS, quelles filières pour travailler dans le sport ?
 

On ne le sait pas toujours, mais d'autres formations que le STAPS existent pour apprendre les métiers du sport. Sachez qu'elles sont généralement dispensées en dehors de l'université.

fleche-rouge Le ministère de la Jeunesse et des Sports

Certains diplômes peuvent être préparés dans le cadre des ministères chargés de la Jeunesse et des Sports. C'est notamment le cas du BEES (brevet d'État d'éducateur sportif), du BPJEPS (brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport), du DEJEPS (diplôme d'État de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport).

Tous ces diplômes peuvent être préparés dans les écoles du ministère, les CREPS (centres régionaux d'éducation populaire et de sport) ou dans des écoles agréées. Il en existe une cinquantaine en France.

Pour en savoir plus, consultez le site du Ministère des Sports, de la jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative.

fleche-rouge Des écoles privées

Certaines écoles privées forment aux métiers du sport, tels l'Institut national de la plongée professionnelle de Marseille, l'Académie internationale des métiers du golf de Mudaison, l'Académie du management des organisations sportives de Paris, le Centre d'études des sportifs de niveau international du Bourget-du-Lac, l'Institut nautique de Concarneau, d'Amos, Lille et de Paris, etc.

fleche-rouge Des spécialités "sport" dans des formations générales

Certaines écoles de journalisme (pour le journalisme sportif), de commerce ou management des entreprises (pour la commercialisation des articles sportifs, le management d'équipements sportifs), de communication (pour l'organisation de l'événementiel sportif) proposent des spécialisations de ce type.

Dans certains cas, des places y sont même réservées pour des sportifs de haut niveau, auxquels on propose d'allier pratique sportive intensive et études. L'IUT de Nîmes, par exemple, dans le cadre de sa filière GEA (gestion des entreprises et des administrations), propose une spécialisation gestion des équipements sportifs et de loisirs.

Suivez notre guide des établissements et des formations supérieures.

 

152101POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Que faire avec un bac ES", par Bruno Magliulo.

Articles les plus lus

A la Une terminale

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !