1. Bac ES : les filières qui marchent
Boîte à outils

Bac ES : les filières qui marchent

Envoyer cet article à un ami

La majorité des titulaires du bac ES choisissent d’aller à l’université, pour laquelle ils sont bien préparés… Mais une école de commerce ou un DUT leur apportent aussi d’excellentes garanties d’insertion.

C’est à la fin de leurs études que les ES risquent de déchanter (un peu). En effet, les filières universitaires qui leur plaisent ne sont pas les plus porteuses au niveau de l’insertion … Ainsi, un an après leur sortie, selon l’enquête Les Jeunes Diplômés 2007-Situation professionnelle en 2008, menée par l’APEC (Association pour l’emploi des cadres) et paru en septembre dernier, les diplômés de l’université ne sont que 70 % en emploi, tandis que les diplômés d’écoles de commerce sont 81 % en poste. La qualification n’est pas non plus toujours au rendez-vous. Les universitaires sont moins souvent en contrat à durée indéterminée (51 % d’entre eux) que leurs camarades issus des écoles (76 %).

Plus embêtant : les disciplines les moins porteuses en termes d’emploi sont parmi les préférées des bacheliers ES ! Les sciences humaines au premier chef (et notamment l’histoire-géo ou la sociologie), mais aussi le droit et les sciences politiques, et même la gestion et les ressources humaines. Les spécialités qui conduisent le moins souvent au chômage sont, à l’inverse, l’économie, la banque-assurance, le tourisme, le transport et surtout les spécialités commerciales. 

Pour aller plus loin : Réussir son orientation en fin de seconde / Après un bac L : l’orientation à la fac / Bac S : l’embarras du choix

Sommaire du dossier
Retour au dossier Bac ES : les filières qui marchent Bac ES : les secteurs qui recrutent Bac ES, les dangers Bac ES : conseils d’ancien