1. Lycée
  2. terminale
  3. Bac ES : l’avantage de la polyvalence
  4. Bac ES : les secteurs qui recrutent
Boîte à outils

Bac ES : les secteurs qui recrutent

Envoyer cet article à un ami

La majorité des titulaires du bac ES choisissent d’aller à l’université, pour laquelle ils sont bien préparés… Mais une école de commerce ou un DUT leur apportent aussi d’excellentes garanties d’insertion.

Bon point pour les écoles de management : elles s’adaptent dès à présent aux nouvelles conditions imposées par la crise. "Nous ne formons pas de traders, mais des spécialistes de la banque d’entreprises et de particuliers, explique Catherine Leblanc, directrice de l’ESSCA à Angers. De même, nous savons qu’il y aura des recrutements dans l’audit." À méditer pour bien choisir sa spécialité de master !

Avec leur profil "tertiaire", les nouveaux bacheliers ES devraient pouvoir s’insérer sans trop de difficultés à l’issue de leurs études, d’autant que le rapport sur "les métiers en 2015", publié en 2007 par le Centre d’analyse stratégique et la DARES (Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques), prédit des besoins accrus en cadres commerciaux, administratifs et financiers, et en représentants et attachés commerciaux. On peut parier que les services aux entreprises (le conseil et l’audit), les collectivités territoriales (préparez vos concours !) et la grande distribution seront toujours aussi demandeurs.

Licences pros, BTS et DUT commerciaux seront donc toujours les bienvenus. Quant à la crise financière, elle n’affectera probablement pas l’activité liée à la relation clientèle dans les banques (chargé d’affaires, conseiller, analyste financier…) ni dans les assurances, deux secteurs qui devraient se montrer toujours aussi gourmands de diplômés de niveau bac + 2 à bac + 5. 

Pour aller plus loin : Réussir son orientation en fin de seconde / Après un bac L : l’orientation à la fac / Bac S : l’embarras du choix

Sommaire du dossier
Retour au dossier Bac ES : les filières qui marchent Bac ES : les secteurs qui recrutent Bac ES, les dangers Bac ES : conseils d’ancien