1. Bac S : les dangers
Boîte à outils

Bac S : les dangers

Envoyer cet article à un ami

Un rempart contre la crise, le bac S ? Peut-être… En tout cas, les bacheliers scientifiques sont parmi les étudiants qui réussissent le mieux dans toutes les filières de l’enseignement supérieur.

Les salles de marchés étaient devenues l’Eldorado des matheux mais la crise est passée par là. Toutes les banques d’investissement ont gelé leurs embauches, quand elles ne licencient pas en masse. Mieux vaut donc faire profil bas en attendant la reprise. Un analyste quantitatif, un peu déprimé, en témoigne : "De 2000 à 2008, la finance a été très demandeuse de profils scientifiques. Un grand nombre d’universités ont donc monté des cursus de maths financières pendant que les grandes écoles développaient leurs options finance. Une offre bien calibrée tant que les marchés étaient en pleine croissance. Avec la crise, il existe certainement trop de formations de ce type. Ce sont ceux qui sont diplômés des cursus les plus prestigieux qui s’en sortiront le mieux."

Pour aller plus loin : Quelles études après un bac S ? / Comment ils ont réussi Sciences po : les secrets de 10 admis / Bien choisir sa série et sa spécialité en 1re et en terminale ES, L ou S / Choisir le bac S : obligatoire ?

Sommaire du dossier
Retour au dossier Bac S : les filières qui marchent Bac S : les secteurs qui recrutent Bac S : les dangers Bac S : conseils d’ancienne