1. Après un bac techno : choisir des études supérieures professionnalisantes ou généralistes ?
Boîte à outils

Après un bac techno : choisir des études supérieures professionnalisantes ou généralistes ?

Envoyer cet article à un ami

Entre un cursus professionnalisant et un cursus généraliste, comment faire votre choix ? Nos conseils, extraits du guide Que faire avec un bac technologique ?, de Bruno Magliulo, aux éditions l’Etudiant.

Selon que votre projet professionnel est clairement dessiné ou que vous hésitez entre plusieurs secteurs professionnels, vous n'aurez pas la même démarche : les études professionnalisantes peuvent être préférées pour un secteur en particulier, tandis que les études généralistes vous permettront de prendre le temps d'affiner votre choix.


Si vous avez un projet professionnel précis

Que faire avec un bac technologiqueVous pouvez débuter votre parcours de formation supérieure en entrant dans une filière immédiatement professionnalisée, bien ciblée sur votre secteur de référence.

Si, par exemple, vous souhaitez suivre une formation centrée sur les métiers des télécoms, vous pouvez viser le BTS informatique et réseaux pour l'industrie et les services techniques, le DUT génie électrique et informatique, ou encore le DUT réseaux et télécommunication. Vous pouvez également opter pour des études plus longues en vous efforçant d'entrer en première année d'une grande école d'ingénieurs réseaux ou d'informatique à recrutement niveau bac.


Si vous n'avez pas encore de projet

Vous avez alors intérêt à commencer par un premier cycle d'études générales, afin de repousser à bac+2 ou bac+3 le moment du choix d'une filière professionnalisée. Pour cela, vous avez deux possibilités : l'entrée en classe préparatoire (ce n'est qu'au terme de deux années d'une formation générale que vous choisirez un deuxième cycle professionnalisé en grande école ou à l'université), ou en premier cycle de licence universitaire (vous pourrez demander votre admission en filière professionnalisée après deux ou trois ans).

Se spécialiser dans un deuxième temps

L'exemple de Nicolas, ex-bachelier STG du lycée Maurice-Ravel de Paris, est en la matière éclairant. À la sortie du bac, il n'a aucune idée de quoi sera fait son avenir professionnel. Bon en langues vivantes, très intéressé par l'économie, mais plutôt faible en maths, il s'inscrit alors dans la filière LEA (langues étrangères appliquées), filière universitaire générale correspondant à ses talents scolaires.

C'est finalement au cours d'un stage en entreprise, accompli en cours de deuxième année de licence, qu'il trouve sa vocation : les métiers de l'hôtellerie. Il prépare alors le concours d'entrée dans une grande école hôtelière franco-canadienne, qu'il réussit. Le précieux sésame lui permet ensuite de trouver facilement du travail.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Choisir ses études supérieures : quand l’orientation est fonction du projet Après un bac techno : choisir des études supérieures courtes ou longues ? Après un bac techno : choisir des études supérieures professionnalisantes ou généralistes ? Après un bac techno : choisir des études supérieures encadrées ou plus ouvertes ? Après un bac techno : choisir ses études supérieures, la preuve par l’exemple