1. "Je ne sais pas quoi faire plus tard" : nos pistes pour trouver des idées
Coaching

"Je ne sais pas quoi faire plus tard" : nos pistes pour trouver des idées

Envoyer cet article à un ami
Vous êtes nombreux à appréhender le moment où vous devrez choisir votre orientation. Nos conseils pour y voir plus clair. // © joste_dj – iStock
Vous êtes nombreux à appréhender le moment où vous devrez choisir votre orientation. Nos conseils pour y voir plus clair. // © joste_dj – iStock

Ce que vous avez envie de faire comme études ou comme métier ? Vous n’en savez strictement rien ! Si certains se sentent une vocation très tôt, vous êtes nombreux à ne pas parvenir pas à vous faire une idée et vous appréhendez le moment où vous devrez choisir votre orientation. Nos conseils pour y voir plus clair.

"J'étais dans un bon lycée parisien, en terminale littéraire, raconte Caroline, 20 ans. Quand il a fallu faire un choix pour l'orientation, je me suis inscrite en licence de droit, comme mes trois meilleures copines de la classe. On ne voulait pas se quitter et on ne savait pas où aller, alors, quand l'une a évoqué la fac de droit, on l'a suivie en se disant que c'étaient des études généralistes et que nous verrions plus tard !

Deux ans après, sur les quatre, une seule continue, les autres ont bifurqué. Moi, je suis partie étudier dans une école hôtelière !" Caroline reconnaît avoir été influencée par le groupe. Elle a passé un mois à l'université et... six mois à la maison, en attendant de savoir quelles études poursuivre.

Le dilemme à l'heure de faire des choix

Pas question en revanche pour Stéphanie, 21 ans, aujourd'hui en première année de BTS (brevet de technicien supérieur) comptabilité, de subir la pression environnante. Même si ce choix n'a pas toujours été évident à assumer : "Je vis en Seine-Saint-Denis et je me suis sentie tirée vers le bas par mes copines et mes profs au collège. Les filles sont toutes parties en coiffure ou en force de vente. Moi, je rêvais d'être comptable.

J'avais fait mon stage de troisième dans une petite société d'emballage, au service comptabilité. J'ai été bien accueillie, j'ai adoré l'ambiance et j'ai toujours aimé les chiffres. Je ne voulais pas être influencée par les autres. J'ai mis du temps à avoir le bac : j'ai redoublé deux fois au lycée professionnel. Maintenant j'y suis, dans deux ans, j'aurai un métier qui me plaît. Mes copines, elles, ont des petits jobs, elles n'ont pas vraiment réussi. Elles regrettent."

Alors, se laisser ou non influencer pour choisir son orientation ? Comment réussir à se faire une idée et imaginer le meilleur choix pour soi ? Les réponses dans ce dossier.

Les bonnes questions à se poser

S'orienter, c'est choisir un chemin en tenant compte de ses envies et de ses capacités. Votre niveau scolaire, votre intérêt pour certaines matières et votre goût pour les études vous renseigneront sur vos capacités. Quant à vos envies, sondez-les en répondant aux questions ci-dessous.
- Qu'aimez-vous ou que détestez-vous faire en dehors des cours ?
- Quelles sont les personnes adultes de la famille, ou autres, importantes pour vous ? Que font-elles ? Ont-elles des passions ? À qui voudriez-vous ressembler ? Pourquoi ?
- Qu'est-ce que vous aimeriez ou n'aimeriez pas ? Gagner beaucoup d'argent ? Partir à l'aventure ? Aider les autres ? Diriger ? Défendre une cause ? Avoir des responsabilités ?

Sommaire du dossier
Orientation : suivre ses amis, une bonne idée ? Orientation : 3 pistes pour avoir des idées