1. Que faire après un bac techno ? Les classes de mise à niveau (MAN)
Boîte à outils

Que faire après un bac techno ? Les classes de mise à niveau (MAN)

Envoyer cet article à un ami

Les classes de mise à niveau : pour qui, pourquoi, comment ? Nos explications, extraites du guide Que faire avec un bac technologique ?, de Bruno Magliulo, aux éditions l’Etudiant.

Normalement, l'accès à un BTS se fait dès l'après-bac. Mais lorsque le candidat n'a pas réussi le "bon bac", cela n'est pas possible. Après certains bacs, le transit par une année de MAN (mise à niveau) est obligatoire pour se former au BTS convoité.


Pour qui ces classes sont-elles faites ?


Certains BTS sont tellement spécifiques que seuls ceux qui ont préparé au lycée un bac technologique ou professionnel du même secteur d'activité peuvent demander leur admission directe en première année. Pour les autres, il reste le choix de la classe de MAN. C'est le cas pour deux types de BTS et pour les DMA (diplôme des métiers d'art).

fleche-rouge BTS hôtellerie-restauration

Des MAN ont été créées pour les options suivantes de ce BTS : mercatique, gestion hôtelière, art culinaire, art de la table et du service.

fleche-rouge BTS arts appliqués

Des MAN existent pour qui veut faire un BTS arts appliqués pour les options suivantes : agencement de l'environnement architectural, concepteur en art et industrie céramique, communication et industries graphiques, communication visuelle, design d'espace, design de communication ou design de produits.

fleche-rouge Les DMA

Les classes de MAN permettent également à certains candidats n'ayant pas préparé le "bon bac" (bac arts appliqués pour les formations de ce secteur, bac hôtellerie et/ou restauration pour les formations de ce secteur) d'envisager de pouvoir, malgré tout, se faire admettre ensuite dans une formation qui mène à un DMA. Il en existe plusieurs : art du bijou et du joyau, art de l'habitat, etc. Ce sont des formations postbac similaires aux BTS, préparées le plus souvent dans les écoles d'art, publiques ou privées.


Comment fonctionnent-elles ?

Il existe deux types de classes de MAN : les MANAA (mise à niveau pour les arts appliqués) et les MANHR (mise à niveau pour l'hôtellerie-restauration). Elles sont généralement installées dans des établissements (écoles d'art, écoles ou lycées hôteliers) qui proposent les BTS et/ou les DMA.

fleche-rouge Cibler son BTS

Ce sont des classes spécialisées. Par exemple, si vous frappez à la porte de la classe de MANAA du lycée Jeanne-d'Arc de Rouen, c'est plutôt pour vous préparer à demander à entrer en première année du BTS communication visuelle. Il ne vous sera certes pas interdit de demander votre admission dans un autre BTS ou un DMA, mais vous aurez alors beaucoup moins de chances d'y être admis que les candidats qui auront fait la MANAA sur place.

Vous devez commencer par bien cibler le BTS ou le DMA que vous voulez préparer. Une fois ce projet défini, vous chercherez les nom et adresse des lycées et écoles qui préparent à ce diplôme et proposent en plus une classe de MANAA ou de MANHR.

fleche-rouge Où se trouvent les classes de MAN ?

Il existe en France 76 classes de MAN réparties sur tout le territoire national, mais avec de fortes concentrations dans les grandes villes (il existe 5 classes de ce type dans l'agglomération bordelaise, 20 en Île-de-France). Vous serez donc peut-être amené à faire votre année de MAN plus ou moins loin de votre domicile.

fleche-rouge Comment s'inscrire ?

Si la classe de MAN que vous convoitez est dans un établissement public ou privé sous contrat, il vous faudra exprimer vos vœux via le portail Admission Postbac. Attention aux délais ! Pour la rentrée 2013, il est possible de demander trois MANAA ou trois MANHR, par ordre de préférence. Ce chiffre peut varier. Pour le privé hors contrat, les inscriptions se font directement auprès de l'établissement.


Les classes de mise à niveau (MAN) : attention, sélection en deux temps
  

La sélection à l'entrée de ces classes de MAN est vive, surtout si vous frappez à la porte de celles qui sont installées dans des écoles d'art prestigieuses (Estienne, Boulle, Duperré, l'ESAAT de Roubaix, etc.). Mais il y a plus : le fait d'avoir accompli une année de mise à niveau ne garantit en rien que vous serez ensuite admis en première année de BTS ou de DMA. Vous serez confronté aux mêmes règles de sélection à l'entrée que les élèves issus des "bons bacs", avec lesquels vous serez en concurrence.

fleche-rouge La sélection se fait partout sur dossier

Un élève qui a décroché un bac techno et qui postule pour un BTS dans le graphisme devra s'efforcer de ne pas apparaître comme étant débutant ou quasi débutant dans ce domaine (la priorité est donnée à ceux qui, au lycée, ont choisi une option d'arts plastiques ou se sont formés aux arts plastiques dans un organisme extérieur au lycée).

De même, un bachelier ES qui postule en BTS dans le domaine du graphisme devra mettre prouver sa motivation à effectuer un tel choix d’orientation. Très souvent d’ailleurs, il lui faudra rédiger au préalable une lettre qui accompagnera le dossier, car les membres du jury se montreront très vigilants.

Pour être aussi convaincant que des élèves qui ont pris une option arts plastiques au lycée ou qui se sont formés dans un organisme extérieur, il est préférable de se rendre à l’entretien – s’il y en a un – avec des “œuvres” à présenter.

Même chose dans le domaine de l'hôtellerie-restauration : si le postulant a fait un stage ou un job dans le secteur, il aura un atout supplémentaire. Vous aurez à prouver votre motivation à travers la rédaction d'une lettre ou en entretien.

Un bon conseil : efforcez-vous de ne pas rater les journées portes ouvertes de l'établissement que vous convoitez. Pour prouver votre motivation, c'est vraiment primordial.


Ne pas confondre classe de man avec classe préparatoire
  

La confusion entre les classes de MAN et les classes préparatoires est assez fréquente. Pour mémoire, rappelons qu'une formation en prépa est destinée à préparer les étudiants à présenter des concours d'entrée dans certaines écoles, et que ceux-ci se passent à bac+1 ou bac+2.

L'objectif des classes de MAN est tout autre : elles forment les étudiants à présenter les épreuves de sélection sur dossier de niveau bac. Ainsi, en cas de non-admission en BTS ou en DMA, l'élève se retrouve au niveau bac et il lui faut repartir de zéro.