1. Une licence info-com en université

Une licence info-com en université

Envoyer cet article à un ami

Mathilde rêve de travailler dans la com’ et les relations publiques. Mais entre le cadre sécurisant du BTS et le programme passionnant de la fac, son cœur balance.

Craignant de voir son accession refusée dans les STS où elle a posé sa candidature, Mathilde a également formulé des vœux à l’entrée de la licence information et communication à Saint-Denis (université Paris 8). La jeune fille se montre plutôt emballée par le programme. Cette filière info-com se veut pluridisciplinaire dans le domaine de la communication et des médias.

La licence s’obtient après la validation de trois années d’études, soit 36 cours très variés : sociologie, psychologie, histoire et sémiologie de la communication ; recherche documentaire, anglais, politiques culturelles, techniques d’enquête ; mais également des ateliers : "créer un film sur ordinateur", "écriture scénaristique", etc. L’université de Paris 8 propose quatre mineures au choix : médias et médiatisation, communication des organisations, écritures multimédia, ou médiations culturelle et scientifique.

La fac, un univers qui l’attire


Cette licence, généraliste, nécessite une poursuite d’études en master universitaire ou dans une école spécialisée en communication et audiovisuel, et constitue une première étape vers l’ensemble des métiers de la communication. Une perspective qui correspond aux projets de Mathilde. Mais la licence, rappelle la jeune fille, ne constituerait qu’un ultime recours, au cas où elle ne serait pas prise en BTS. Même si elle nuance : "C’est surtout mon entourage qui a peur de me voir aller en fac. Pour ma part, c’est un univers qui m’attire. Je pense que je suis capable d’être sérieuse. D’autant que je commence à me lasser du lycée…"

Sommaire du dossier
Retour au dossier Poursuite d’études après un BTS "communication" Une licence info-com en université Nos conseils