Une classe préparatoire aux écoles de commerce

publié le 21 Mai 2007
2 min

Dans les filières économiques et commerciales, les bacheliers S peuvent mettre à profit leur habileté à manier les chiffres et le calcul.

Sélectivité : forte
Charge de travail : très forte


Deux ans de formation pluridisciplinaire. En deux ans, la prépa HEC mène aux concours d’entrée des grandes écoles de commerce. Les lycées qui proposent ce cursus sélectionnent leurs candidats sur dossier, les plus prestigieux étant très exigeants. Intérêt de cette voie : la plupart des candidats obtiennent une place en école (même si ce n’est pas forcément dans celle qui correspondait à leur premier choix).

Mieux vaut pour les S choisir une prépa HEC option scientifique (ils y représentent 98 % des effectifs), où les meilleures écoles puisent la majorité de leurs admis (plus de 80 % des reçus à HEC et environ 75 % dans les différentes ESC). La première année comprend neuf heures de maths par semaine, de l’histoire et de la géographie économiques, deux langues vivantes, de la culture générale et des sciences humaines. Un programme auquel il faut ajouter les devoirs surveillés, colles et autres examens blancs. Outre le haut niveau requis en maths, c’est la pluridisciplinarité qui caractérise ce cursus. Choisir cette prépa, c’est consacrer une bonne partie de son temps au travail, ce que les S sont dans l’ensemble plus habitués à faire que les autres bacheliers.

Deux concours regroupant un grand nombre d’écoles. La plupart des écoles sont regroupées autour de deux concours communs, ce qui permet aux candidats de ne pas multiplier les épreuves. Le premier rassemble 33 établissements, parmi lesquels HEC, l’ESSEC, l’ESCP-EAP, l’EM Lyon (69) ainsi que de nombreuses ESC. Le second concours, Écricome, est commun à six établissements : les ESC de Rouen (76), Reims (51), Marseille (13), Toulouse (31), Bordeaux (33) et Nancy (54).

Découvrez notre vidéo : Comment s'inscrire en prépa

Articles les plus lus

A la Une terminale

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !