1. Lycée
  2. terminale
  3. Que faire avec un bac S, si vous êtes plutôt littéraire ?
  4. Témoignage : Aurélia, 19 ans, en L1 de droit
Témoignage

Témoignage : Aurélia, 19 ans, en L1 de droit

Envoyer cet article à un ami

« La terminale S m’a préparée au “par cœur” »

« J’ai toujours voulu faire du droit pour devenir juge d’instruction. Au lycée, on m’a dit qu’en S, je travaillerais la rigueur, utile pour ces études ! Cela s’est confirmé en fac. Il faut sans arrêt savoir appréhender des choses nouvelles, se renseigner par soi-même sur ce qu’on ne comprend pas, sinon on perd le fil. De plus, j’avais fait une spécialité bio en terminale, où il y a beaucoup de “par cœur” : assimiler une somme importante de connaissances ne me faisait donc plus peur. En droit, il y a aussi des études de cas pratiques, par exemple des commentaires d’arrêt. On ne peut les réussir qu’en s’entraînant, en faisant des exercices. C’est comme les maths : la théorie ne suffit pas à résoudre les problèmes, il faut aussi de la pratique. »

Pour aller plus loin : Que faire avec un bac S, si vous êtes plutôt expérimental ? / Que faire avec un bac S, si vous êtes plutôt gestionnaire ? / Que faire avec un bac S, si vous êtes plutôt éclectique ? / Que faire avec un bac S, si êtes plutôt scientifique ?

Sommaire du dossier
Retour au dossier Une licence de sciences humaines et sociales Une licence de droit Une licence de lettres Une licence de langues étrangères Une classe prépa littéraire Témoignage : Aurélia, 19 ans, en L1 de droit