1. Quel(s) métier(s) pour Laurène, en terminale ES, spécialité maths?
Portrait

Quel(s) métier(s) pour Laurène, en terminale ES, spécialité maths?

Envoyer cet article à un ami
Laurène, en filière ES, adore les maths. En fera-t-elle son métier ? // © Gilles Tondini
Laurène, en filière ES, adore les maths. En fera-t-elle son métier ? // © Gilles Tondini

Laurène est en terminale ES spé maths, une évidence pour elle dont la curiosité intellectuelle ne demande qu’à se développer. L’Etudiant Coaching Orientation s’est penché sur son cas.

Son parcours scolaire


Poussée par le besoin de comprendre le monde dans lequel elle vit, Laurène a choisi la filière ES : le meilleur moyen d'en savoir plus sur les rouages de la finance. Pour elle, le bac ce n'est que le bac. Les maths l'amusent. Elle en fait par plaisir. Ses résultats peuvent sembler modestes, avec 11 de moyenne générale en première, mais sont au-dessus de la moyenne de sa classe et sans trop travailler. En terminale, elle a découvert la philo et la spécialité maths, plus scientifique, avec enthousiasme. Ce qu'elle apprend est plus intéressant et la pousse à travailler plus. Au premier trimestre : 11 de moyenne générale, de bons résultats en langues, 14 en maths et 16 en spé maths, 8 en SES comme sa classe. Elle a eu 11 au bac blanc, la classe étant à 9,5 et la meilleure note à 13. Elle a 14 de moyenne à mi-parcours au deuxième trimestre, avec un 19,5 et un 17 en maths ! Anglais, maths et philo sont ses matières préférées, mais elle aime tout !

Sa personnalité


Curieuse du monde et de la société
, Laurène aime apprendre. Cet esprit investigateur est renforcé par son plaisir du raisonnement (mathématique entre autres). Elle aime chercher, trouver la solution, comprendre. Elle adore les jeux de réflexion et les maths : "Je pourrais en faire comme activité de loisirs", explique-t-elle. Elle est aussi captivée par les gens, aime aider les autres. Son goût du raisonnement abstrait et son imagination ne l'empêchent pas d'apprécier le concret, "les choses vraies, brutes", qu'elle peut voir. Ainsi elle est satisfaite quand un raisonnement l'amène vers un résultat concret. Autonome, elle n'a pas peur de se prendre en main. Elle est perfectionniste, organisée, mais n'a pas de problème avec le changement ou l'imprévu.

Sa vie, ses hobbies


Jeux vidéo, sorties entre amis, VTT, sport, randonnée
: toutes ces activités font partie de l'univers de Laurène. Elle lit des mangas, peu de livres, mais ça ne lui déplaît pas ; elle achète parfois le Monde, est abonnée à Alternatives économiques. Laurène aime chanter et continue à être attirée par le théâtre comme par les instruments de musique. Elle veut faire du piano. Quand de nombreuses idées lui viennent en tête, elle écrit. Laurène écoute beaucoup de musique, avide de découvertes, surtout du jazz.

Ses questions, ses idées


Curieuse et intéressée par tant de choses, Laurène a pensé au droit, à l'interprétation de conférences, à ­l'informatique, à l'astronomie, aux métiers de philosophe et de sociologue... Et que pourrait-t-elle faire avec des maths ? Quels métiers vont satisfaire ce besoin d'apprendre et de comprendre ?

Quel métier pour Laurène 2Laurène, une future chercheuse ? // © Gilles Tondini.

Les métiers du droit et de la sociologie

Laurène est tournée vers les autres et intéressée par les rouages de la société. Les études de droit ou de sociologie constituent une bonne piste. Son profil matheux sera un atout du côté de la fiscalité dans le domaine juridique et pour les outils statistiques en sociologie. La sociologie vise à interroger, comprendre, expliquer les phénomènes sociaux, c'est-à-dire les façons de penser, les comportements, les pratiques, les relations, etc. Elle a recours à diverses techniques d'investigation (observation, entretien, traitement de données statistiques...) pour interroger et analyser la réalité sociale. La démographie, étude quantitative et statistique des populations et de leurs dynamiques, pourrait aussi l'intéresser. Future étudiante à l'EHESS ? Future chercheuse ? Enseignante chercheuse ? Sociologue ? Juriste ?

Des filières qui peuvent l'intéresser

- Les licences sciences sociales et sociologie comme la licence sciences sociales de l'université Paris 5 Descartes 
- Les classes préparatoires ENS Cachan D1 et D2, adossées à des licences de droit, AES ou économie gestion 
- L'IDUP (Institut de démographie de Paris 1) 
- Les licences de droit, droit + langues, ou droit + droit étranger, comme la licence droit anglo-américain de l'université de Cergy-Pontoise 
- La licence économie droit de Paris 1 Panthéon-Sorbonne 
- L'EHESS (École des hautes études en sciences sociales)

Les métiers des mathématiques


Réfléchir, raisonner, calculer, faire des hypothèses et les analyser : une formule qui s'applique bien à Laurène ! Calcul scientifique, statistiques, mathématiques fondamentales sont autant de domaines à explorer. Le caractère transversal des statistiques lui correspond bien. Revenir vers des études scientifiques est également l'une des options à envisager pour Laurène, en passant par une année de remise à niveau. La licence MASS (mathématiques appliquées et sciences sociales) pourrait lui permettre de combiner ses atouts et ses motivations : on y développe les principaux concepts et savoirs des sciences sociales comme l'économie, la géographie, l'histoire, la linguistique, la psychologie, la sociologie, mais aussi ceux des mathématiques (probabilités, statistiques et modélisation) et de l'informatique.

Des filières qui peuvent l'intéresser

- Les licences MASS (mathématiques appliquées et sciences sociales) 
- Le DUT STID (statistique et informatique décisionnelle) 
- Les écoles d'ingénieurs orientées vers le calcul scientifique, le génie mathématique et l'informatique, après remise à niveau, certaines sont ouvertes aux bacheliers ES spé maths comme l'EFREI 
- L'ISUP (Institut de statistique de l'université Pierre-et-Marie-Curie à Paris) 
- Le master traitement statistique de l'information de l'université Paris-Dauphine 
- Le master 2 mathématiques fondamentales et appliquées, probabilités et statistique de l'université Paris 11 Sud.

 

À consulter


Intéressé(e) par l'informatique fondamentale ?

Lire le parcours de la chercheuse en maths Catherine Bonnet sur le site de l'Institut national de recherche en informatique et en automatique.

Découvrir les métiers des statistiques
Le site de la Société française de statistique présente les métiers et les formations, et propose des vidéos.

Découvrir la sociologie
Le site de l'université Lyon 2.



Faites votre bilan personnalisé et recueillez des conseils grâce à
Coaching Orientation by l'Etudiant