1. L’insertion professionnelle juste après un bac techno : quels emplois ?
Boîte à outils

L’insertion professionnelle juste après un bac techno : quels emplois ?

Envoyer cet article à un ami

À quels emplois les bacheliers technologiques peuvent-ils prétendre ? Nos conseils, extraits du guide Que faire avec un bac technologique ?, de Bruno Magliulo, aux éditions l’Etudiant.

Un bac techno n'est pas un bac pro : il ne dote nullement ses détenteurs d'une qualification professionnelle susceptible d'intéresser un employeur (qui préférera souvent embaucher un bachelier professionnel). Dès lors, dans quels types d'emplois les bacheliers technologiques peuvent-ils espérer se faire embaucher ?


Le défaut de qualification

Que faire avec un bac technologiqueLa production de diplômés de l'enseignement professionnel (secondaire et supérieur) a explosé, en France comme dans beaucoup d'autres pays, ce qui rend de plus en plus difficile l'insertion professionnelle des personnes sans véritable qualification de cet ordre.

Dans le même temps, les emplois se sont complexifiés et les personnes sans qualification professionnelle se retrouvent très handicapées. Cette double évolution rend plus difficile que jamais la perspective d'emploi pour des jeunes qui limiteraient leur formation à un niveau bac techno.


Des petits boulots

Les petits boulots sont accessibles à des jeunes sans ou à très faible qualification professionnelle, donc sont mal rémunérés. En outre, le risque de chômage est fréquent et important. Attention aux emplois qui vous sont proposés juste après le bac, dans la restauration ou le tourisme par exemple : ils peuvent correspondre à de simples emplois saisonniers et disparaissent le plus souvent dès la fin de l'été.


Les secteurs qui recrutent des personnes peu qualifiées
 

Certains secteurs professionnels embauchent en nombre des jeunes débutants sans qualification professionnelle : agents d'entretien, aide et assistance aux personnes, assistantes maternelles, caristes, carrossiers et petite mécanique automobile, conducteurs de transports en commun, dockers, employés de base de la grande distribution, livreurs, magasiniers, manutentionnaires et déménageurs, routiers, ouvriers non qualifiés de l'industrie, ouvriers non qualifiés du gros œuvre et du second œuvre...

La possibilité de formation professionnelle continue. Si vous empruntez de telles voies d'insertion, donnez-vous les moyens de ne pas en rester là, de progresser, de chercher par exemple à bénéficier des possibilités qu'offre la formation professionnelle continue.

Pour en savoir plus, consultez les sites du Centre d'études et de recherches sur les qualifications et du ministère du Travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social.

Sommaire du dossier
Retour au dossier L’insertion professionnelle juste après un bac techno : quelles motivations ? L’insertion professionnelle juste après un bac techno : quels emplois ?