Qu'est-ce qu'un bac pro ? Tout savoir sur le bac professionnel

Par Sandrine Damie, publié le 19 Avril 2022
5 min

Afin de choisir au mieux votre orientation, vous voulez tout savoir sur le bac pro : quels cours ? Quels débouchés ? Quels métiers après un bac pro ? Zoom sur cette filière professionnelle accessible après la classe de troisième.

Qu’est-ce qu’un bac pro ?

Le bac professionnel est un diplôme officiel qui permet d’entrer dans la vie active ou de poursuivre ses études dans un domaine professionnel spécifique. Vous pouvez choisir d’entrer en seconde professionnelle après la classe de 3e. Il est aussi possible de préparer un bac pro en 2 ans après l’obtention d’un CAP dans la même famille de métiers.

Lire aussi

Est-ce que le bac pro est difficile ?

Comme tout diplôme, il demande à chaque candidat de s’investir tout au long du cursus dans toutes les matières, qu’elles soient théoriques ou pratiques ! Penchez-vous sur les sujets des épreuves du bac pro et leurs corrigés pour évaluer par vous-même la difficulté.

Quelles sont les familles de métiers en bac pro ?

  • Métiers de la construction durable, du bâtiment et des travaux publics
  • Métiers de la gestion administrative, du transport et de la logistique
  • Métiers de la relation client
  • Métiers des industries graphiques et de la communication
  • Métiers des études et de la modélisation numérique du bâtiment
  • Métiers de l’alimentation
  • Métiers de la beauté et du bien-être
  • Métiers de l’aéronautique
  • Métiers de l’hôtellerie-restauration
  • Métiers de la réalisation d'ensembles mécaniques et industriels
  • Métiers du numérique et des transitions énergétiques
  • Métiers de la maintenance des matériels et des véhicules
  • Métiers du pilotage et de la maintenance des installations automatisées
  • Métiers de l’agencement, de la menuiserie et de l'ameublement

Une famille de métiers peut regrouper entre 2 et 10 spécialités de bac professionnel.

Comment se déroule un bac pro ?

Lors de votre choix d’orientation en fin de 3e, vous avez choisi une famille de métiers parmi les 14 possibles ou un métier spécifique dans la liste des spécialités hors famille (Artisanat et métiers d’art option : métiers de l’enseigne et de la signalétique ; Maintenance nautique ; Métiers de la mode – vêtements ; Métiers de la sécurité ; Réparation des carrosseries ; Technicien gaz, etc.).

Il existe aussi des familles de métiers spécifiques à la filière agricole (Métiers de l'alimentation-bio-industrie-laboratoire ; Métiers de la nature-jardin-paysage-forêt ; Métiers des productions ; Métiers du conseil vente) tout comme une liste de métiers agricoles hors familles de métiers.

  • Durant l’année de seconde, vous suivez des cours communs à votre famille de métiers. Il s’agit de savoir-faire que vous retrouvez dans tous les métiers réunis dans la famille. Au fil de l’année, vous découvrez les spécificités des métiers et pouvez ainsi peaufiner votre projet professionnel. Vous passez 4 à 6 semaines en entreprise.
  • A la fin de la seconde professionnelle, vous êtes en mesure de choisir votre métier et votre spécialité. L’année de première est l‘occasion de consolider vos compétences et connaissances spécifiques à votre futur métier. Vous passez 6 à 8 semaines en entreprise, et débutez un "chef d’œuvre" dans votre branche d’activité que vous présenterez au bac.
  • L’année de terminale, vous devrez choisir entre un module de poursuite d’études et un module d’insertion professionnelle et d’entreprenariat en fonction de votre envie post-bac : continuer à étudier ou trouver un emploi.

En résumé, le bac pro, c’est :

  • 42 % d’enseignements professionnels,
  • 33 % d’enseignements généraux,
  • 25 % de formation en milieu professionnel.

A noter : le bac pro peut se préparer dans un lycée professionnel (incluant les périodes de stage) ou dans un CFA (centre de formation d’apprentis) par la voie de l’apprentissage (vous alternez alors temps en cours et temps en entreprise).

Lire aussi

Qu'est-ce que le chef d'œuvre en voie professionnelle ?

Le chef d’œuvre à réaliser sur les années de première et de terminale en bac pro est une réalisation professionnelle. Il peut être mené de façon individuelle ou collective. C’est l’aboutissement et la matérialisation concrète du savoir-faire de chaque candidat au bac pro.

Chaque élève y consacre une centaine d’heures dans le cadre de sa formation. Le chef d’œuvre fait l’objet d’une évaluation orale dans le cadre des épreuves du bac pro.

Que faire après un bac pro ?

Vous vous interrogez sur les débouchés d'un bac professionnel ? Deux choix s’offrent à vous après un bac pro : poursuivre vos études ou vous insérer sur le marché du travail. Un accompagnement personnalisé vous sera proposé au lycée pour vous aider à faire mûrir votre réflexion. Le module Poursuite d’études ou Insertion professionnelle est l’occasion de vous préparer à l’après bac.

Selon les données du ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation :

  • 37 % des élèves se dirigent vers le marché de l’emploi après un bac pro,
  • 34 % des diplômés poursuivent en BTS,
  • 13 % suivent une formation non supérieure (type CAP, par exemple),
  • 7 % s’inscrivent en licence,
  • 6 % vont dans une autre formation du supérieur,
  • 3 % optent pour une formation paramédicale.

Lire aussi

Que faire en cas d’échec au bac pro ?

En cas d’échec au bac pro, la solution la plus courante est de redoubler son année de terminale. Si vous avez passé votre bac pro par apprentissage, vous pouvez demander à prolonger votre contrat d’un an avec votre employeur actuel ou signer avec une nouvelle entreprise. Il est aussi possible de passer son bac en candidat libre, en se préparant seul ou avec des cours à distance comme le CNED.

La bonne nouvelle ? Vous pouvez demander à conserver toutes les notes supérieures à 10/20 ! Cela vous permet ainsi de ne repasser qu’une partie des épreuves l’année suivante.

Bon à savoir : pour pouvoir passer votre bac pro en candidat libre, il faudra avoir réalisé toutes les périodes de stage obligatoires l’année de votre échec.

En cas d’échec au bac pro, vous pouvez aussi choisir de changer de spécialité. Il faudra alors repasser toutes les épreuves l’année suivante dans la nouvelle choisie.

Dernière solution : misez sur un redoublement de terminale en apprentissage. Les périodes en entreprise pourrait vous booster pour obtenir votre bac pro !

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une terminale

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !