1. Métiers
  2. Bâtiment et Travaux Publics : l’IUT de Reims lance deux nouvelles formations.
Publi-info

Bâtiment et Travaux Publics : l’IUT de Reims lance deux nouvelles formations.

Envoyer cet article à un ami
 // © ELITHIS_CREDIT_SOPREMA Entreprises
// © ELITHIS_CREDIT_SOPREMA Entreprises

Réputé dans le Grand Est pour son dynamisme et son expertise, l’IUT de Reims-Châlons-Charleville propose des formations valorisées sur le marché de l’emploi. Parmi elles, deux nouvelles licences professionnelles vers les métiers du Bâtiment et des Travaux Publics, inexistantes jusqu’à ce jour dans le Grand Est, ouvrent dès la rentrée 2020. Décryptage.

Avec ses 2600 étudiants et stagiaires, l’IUT de Reims-Châlons-Charleville constitue l’une des principales composantes de l’Université de Reims Champagne-Ardenne.

Ses forces ?

L’alternance, 14 spécialités de DUT, pas moins de 28 licences professionnelles, qui répondent aux besoins de différents secteurs d’activité.

Son Club Entreprises, créé en 2019, qui regroupe plus de 80 entreprises et dont la vocation est la mise en relation des entreprises avec les étudiants et les dirigeants de formation afin de favoriser l’embauche. En effet, les entreprises ont actuellement des difficultés à recruter sur des postes aux compétences spécifiques. Ainsi, le Club répond aux besoins des étudiants comme à ceux des entreprises.

Des travaux pratiques et projets tutorés en passant par les stages obligatoires, chaque étudiant a ainsi la possibilité de mener à bien son projet personnel et professionnel. Ainsi, en quelques années, les licences professionnelles sont devenues la première poursuite d’études courtes des diplômés de DUT et de BTS.

Leurs atouts ?

L’acquisition de compétences spécifiques à des domaines tout aussi spécifiques du BTP.

Une insertion professionnelle garantie et réussie.

C’est dans ce sens que l’IUT RCC lancera, à la rentrée 2020, la licence professionnelle Géomètre Projeteur en Travaux Publics (GEOTP), vivement sollicitée par la Fédération Régionale des Travaux Publics (FRTP) Grand Est pour répondre aux besoins des entreprises locales du secteur des Travaux Publics.

L’objectif de cette licence pro mention « Métiers du BTP : Génie Civil et Construction » ?

Former des spécialistes de la mesure topographique et de la détection des réseaux. Uniquement proposé en alternance, le cursus se compose de 13 semaines à l’IUT et 39 semaines en entreprise, de quoi permettre aux alternants d’être opérationnels dès l’obtention de leur diplôme.

Dotés à la fois d’une culture scientifique approfondie et d’une connaissance pointue des technologies du secteur des BTP, ces derniers viseront des fonctions de géomètre projeteur spécialisé en VRD, dessinateur-projeteur, chargé de projets ou encore technicien en détection de réseaux.

Les besoins des entreprises de Travaux Publics concernant le métier de géomètre projeteur sont en forte croissance, du fait notamment de la mise en œuvre progressive de la réforme anti-endommagement des réseaux, sans parler de l’évolution d’un secteur qui fait de plus en plus appel aux machines connectées et à l’acquisition de données.

Ainsi, de nombreuses entreprises sont en lien direct avec l’IUT RCC, COLAS, EUROVIA, EIFFAGE, GUINTOLI, NETPC, ELLIVA, SOGEA, GLOBAL FEROVIAIRE, JEAN POIRIER TP, ROUSSEY TP, toutes mobilisées et déterminées à accueillir et former de futurs spécialistes dans leurs secteurs d’activité.

En parallèle, l’IUT RCC lancera la Licence Professionnelle d’Ingénierie des Enveloppes du Bâtiment. Il s’agit d’une nouvelle formation vivement sollicitée par la Fédération Française du Bâtiment (FFB) et ses partenaires. En effet, les professionnels constatent à regret qu’il n’existe pas à ce jour de métiers en production comme en encadrement liés à ce secteur précis et spécifique.

Cette licence pro mention « Métiers du BTP : Performance énergétique et environnementale des bâtiments » est également proposée uniquement en alternance avec 13 semaines en formation à l’IUT et 39 semaines en entreprise, pour toujours plus d’efficacité vers l’embauche.

Côté débouchés, ils se situent majoritairement dans les bureaux d’études de conception ou d’exécution, les entreprises d’étanchéité, d’isolation et de couverture en lien avec la performance énergétique. Les alternants acquièrent ainsi de solides compétences sur les enveloppes dans leur ensemble, de la phase de conception à la pose en passant par la fabrication de solutions techniques et énergétiques, les plus écologiques et économiques qui soient.

Ces techniciens supérieurs pourront alors, à terme, occuper des postes de conducteur de travaux ou chargé d’affaires à l’heure où la nouvelle Réglementation Thermique (RT 2020) remplacera la Réglementation Thermique issue du Grenelle de l’Environnement.Ainsi, les entreprises SOPREMA, GAYET, SIONNEAU, WAGNER COUVERTURE, ISOTOP, FACE, ROC CONSTRUCTION et SMAC s’engagent, chaque année, non seulement à accueillir les alternants de la LP IEB, mais également à dispenser des enseignements au sein de cette formation.

À l’heure où l’égalité des chances est devenue une priorité éducative, économique et sociale, l’alternance s’érige comme la meilleure réponse possible aux besoins des entreprises comme des étudiants. Le secteur du BTP en devient sa terre d’accueil, riche d’un avenir prometteur et serein.