Comment devenir copywriter ?

Par l'Etudiant, publié le 18 Janvier 2022
6 min

Qu’est-ce qu’un copywriter ? Roi de la formule, virtuose des jeux de mots et des associations d’idées qui font mouche, le copywriter aime jouer avec la langue. Existe-t-il des formations pour devenir copywriter ? Ce métier est encore peu connu et pourtant il se professionnalise de plus en plus. On vous dit tout sur cette profession, entre art et science.

Qu’est-ce qu’un copywriter ? Définition du métier

Le copywriter, également appelé concepteur.trice rédacteur.trice, est une personne créative. Ainsi, sur un site internet ou un site de e-commerce, il agit sur les émotions des lecteurs, trouve le bon slogan pour donner envie d’acheter.

Attention, le copywriter est à distinguer du rédacteur web (ou journaliste en ligne). Si le rédacteur web possède tous les codes pour bien rédiger sur le web (connaissances en SEO, bonnes capacités rédactionnelles et orthographiques…), le copywriter est plus que cela : il sait vous toucher, vous embarquer avec ses mots. Il vous parle (presque)… à vous seul.

Il existe quelques stars du copywriting, souvent issues du milieu de la publicité. On peut citer David Ogilvy ou encore William Bernbach. Publicitaires de génies, ils détestaient le mauvais goût, les formules toutes faites et le manque d’authenticité. Nous vous invitons à taper leurs noms dans un moteur de recherches et à vous délecter de leur créativité et de leurs plus célèbres citations. Pour vous donner un avant-goût, voici une phrase attribuée à William Bernbach : « La persuasion n’est pas une science, mais un art ». Eh bien, voilà, le copywriting est tout sauf une accumulation d’astuces et de gadgets, c’est tout un art !

Lire aussi

Quelles formations pour devenir copywriter ?

Être créatif ne s’apprend pas mais si vous possédez ce don, travaillez-le pour en faire un métier et devenir copywriter.

Après le bac, des formations à bac+3 peuvent vous mettre le pied à l’étrier pour devenir copywriter, comme le BUT spécialité information-communication parcours communication des organisations ou publicité ou encore des licences professionnelles en création publicitaire, par exemple.

Vous pourrez continuer avec un master (bac+5) à l’université (en ingénierie marketing des marques ou encore en marketing et communication pour ne citer que quelques exemples).

Les écoles de communication, de publicité ou de marketing vous permettront aussi de devenir copywriter et vous apprendront à manier les stratégies d’écriture et de création. Le Celsa (École des hautes études en sciences de l'information et de la communication) dispense, par exemple, un master information et communication avec un parcours marque et stratégies de communication, ou bien marque, innovation et création…

Certaines écoles intègrent des modules en copywriting comme la Rocket School, école labellisée GEN (grande école du numérique) qui propose dans son mastère manager d’affaires, à bac+5, une spécialisation en « stratégie digitale et growth hacking [RB1] » dans laquelle un bootcamp* d’un mois est prévu pour se former (entre autres) aux bases du copywriting.

* Bootcamp : formation intensive.

Lire aussi

Peut-on se former seul pour devenir copywriter ?

Si vous souhaitez développer seul votre super pouvoir pour devenir copywriter, vous pourrez vous former via des masterclass dédiées au copywriting ou des formations en ligne (que vous trouverez facilement sur Internet et qui, pour certaines, sont éligibles au CPF*).

Les formations utilisent souvent la stratégie AIDA (pour Attention-Intérêt-Désir-Action). Ce programme, inventé par un américain, Elias St Elmo Lewis à la fin du XIXe siècle, a été popularisé par le copywriter (également américain) Gary Halbert. Cette technique part du principe que pour qu’une personne réalise l’action souhaitée, il faut la faire passer par les quatre étapes suivantes : attirer son attention (A), susciter son intérêt (I), lui donner le désir (D) d’acheter et, enfin, la faire passer à l’action (A) c’est-à-dire déclencher l’acte d’achat.

* CPF : compte personnel de formation (surtout utilisé par les salariés qui ont quelques années d’expérience professionnelle et ont acquis des droits à la formation continue).

Devenir copywriter en se formant à l’étranger est-ce possible ?

Des formations pour devenir copywriter existent dans certaines écoles à l’étranger, mais beaucoup sont accessibles en formation continue après deux ou trois années d’expérience professionnelle. Elles délivrent un diplôme comme, par exemple, l’école suisse Seeland Academy qui propose une formation de « copywriter diplômé ».

Faut-il des compétences particulières pour devenir copywriter ?

Une très grande créativité est indispensable pour devenir copywriter. Mais il faut également un sens aigu de la communication, une excellente intelligence interpersonnelle (pour anticiper ce que ressentent les autres), de l’empathie, la capacité à se mettre à la place de son interlocuteur, être fin psychologue car le copywriting s’appuie sur nos biais cognitifs et se fonde sur la psychologie comportementale.

Lire aussi

Dans quels secteurs travaille le copywriter ?

Selon les entreprises dans lesquelles il exerce, le copywriter peut être spécialisé en immobilier, en sport, en marketing du luxe (parfum, cosmétique, mode…) ou travailler en indépendant et être généraliste. Dans ce cas, à lui de s’adapter à la demande d’une société. Il peut intervenir sur plusieurs supports : newsletters, articles de blogs, slogans ou textes publicitaires, fiches produits, flyers…

Articles les plus lus

A la Une Métiers

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !