1. Comment je suis devenue entraîneuse de football
Portrait

Comment je suis devenue entraîneuse de football

Envoyer cet article à un ami
Morgane en plein séance d'entraînement à l'académie Diomède (Issy-les-Moulineaux) avec des jeunes. // © Académie Diomède
Morgane en plein séance d'entraînement à l'académie Diomède (Issy-les-Moulineaux) avec des jeunes. // © Académie Diomède

Passionnée de football depuis toujours, Morgane vit aujourd’hui de sa passion. Après avoir été joueuse à un niveau amateur, elle est, à 28 ans, entraîneuse et se veut porte-parole du foot féminin.

C’est devant la finale de la Coupe du Monde de 1998 que Morgane a eu un vrai coup de foudre pour le football. Elle était en colonie de vacances et n’avait que six ans. La France remportait alors sa première étoile face au Brésil. "Papa, Maman, je veux faire du foot", leur lança t-elle. Soutenue par ses parents, elle prend sa première licence dans le club de sa ville, à Fontenay-aux-Roses (92).

De là naît une véritable histoire d’amour avec le ballon rond. Ses copains de cours de récréation, elle les retrouve aussi dans son club. Morgane évolue d'abord dans des équipes mixtes car la séparation filles-garçons ne se fait qu'à partir de 13 ans. "Jouer avec des garçons ne m’a jamais dérangée."

Lire aussi : Les métiers du sport

"J’ai besoin de foot pour aller bien"

Après être passée par l’équipe féminine de Bagneux (92) durant son adolescence, Morgane, joueuse plutôt offensive, rejoint ensuite l’équipe réserve de Juvisy en D1, au poste de milieu droit ou gauche. "J’ai besoin de foot pour aller bien", sourit cette grande passionnée.

Côté études, la jeune femme rate son bac ES, mais décide de passer à autre chose. "Je n’avais plus envie de le repasser, j'ai travaillé dans un restaurant, se remémore la jeune femme. Ce job était vraiment difficile, je n’avais pas envie de cela." C’est le déclic. Elle repasse alors son bac via le CNED (Centre national de l'enseignement à distance) et finit par le décrocher.

"Quand je me lève, je suis pressée d'aller bosser"

Elle enchaîne alors ses diplômes universitaires et ses diplômes fédéraux : master de STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives), BMF (brevet de moniteur de football), BEF (brevet d’entraîneur de football). Même si, plus jeune, elle avait pour ambition d’entrer au fameux Centre national de football de Clairefontaine, aujourd’hui, Morgane réalise un autre rêve, celui d’être entraîneuse de football.

"Quand je me lève, je suis pressée d'aller bosser", lance cette supportrice du Paris-Saint-Germain. Je veux transmettre aux jeunes ce que j’ai appris et vécu en tant que joueuse". Elle les accompagne ainsi dans la vie et les aide à devenir des adultes responsables.

Lire aussi : Notre fiche métier "entraîneur(euse)"

"Je veux être une ambassadrice du football féminin"

Gammes de base, contrôle-passe… Sur le terrain, la coach met en place beaucoup d’exercices techniques, mais aussi du jeu par des mini-matchs. "Il faut trouver un équilibre entre être sévère et bienveillante, explique-t-elle. On doit aussi offrir un sentiment d’appartenance au groupe, proposer des sorties, des soirées."

Morgane a enchaîné les expériences dans différents clubs : FCF Juvisy Essonne, Fleury FC 91, Académie Diomède à Issy-les-Moulineaux… À tout juste 28 ans, elle vit de sa passion en occupant un poste de technicienne départementale au district des Hauts-de-Seine.

Elle se charge de promouvoir le foot féminin à travers la formation d’éducatrices et fait de la détection, c'est-à-dire qu'elle recherche les joueuses prometteuses de 12 à 14 ans. "Je veux être une ambassadrice du football féminin." Mais cela n’est pas toujours évident d’être une femme dans un milieu très masculin. "Il m’est déjà arrivé de remettre à leur place des éducateurs…", évoque-t-elle.

Par la suite, Morgane envisage de passer d’autres diplômes, d’intégrer un club professionnel féminin ou de travailler dans une ligue régionale. Son exemple de réussite ? Corinne Diacre, la sélectionneuse de l’équipe de France féminine de football.

Comment devenir entraîneur de football ?

Pour s’inscrire et passer le BMF (brevet de moniteur de football), il faut avoir validé quatre certificats fédéraux (CF1, CF2, CF3, CF4) ainsi que ceux de l’arbitrage et de la santé/sécurité (PSC1). Vous devenez alors éducateur de football.
Vous pouvez ensuite faire la formation pour obtenir le BEF (brevet d’entraîneur de football).
Il est possible de passer d’autres diplômes de grades supérieurs comme le DES (diplôme d’entraîneur supérieur) ou le BEFF (brevet d'entraîneur formateur de football).

Le parcours de Morgane en 5 dates

1998 : première licence dans la Fédération française de football avec l’AS Fontenay
2012 : rejoint l’équipe réserve du FCF Juvisy Essonne
2016 : obtient un master de STAPS à Créteil après une licence STAPS à Orsay
2017 : décroche un CDD (contrat à durée déterminée) à l’Académie Diomède à Issy-les-Moulineaux
2018 : obtient un CDD au district des Hauts-de-Seine (92) de football