Les métiers du numérique

Par l'Etudiant, publié le 06 Decembre 2021
4 min

Les métiers du numérique regroupent de nombreux secteurs d’activité. Cybersécurité, finance ou encore marketing : zoom sur les professions qui recrutent.

Informatique, web et digital : ces nouveaux métiers qui recrutent

Selon une étude réalisée par Dell et l’Institut pour le futur, on estime qu’environ 85% des emplois de 2030 n’existent pas encore à l’heure actuelle. Si vous trouvez ce chiffre déroutant, c’est sans doute que vous sous-estimez encore à quel point le numérique bouscule le monde du travail et nos habitudes au quotidien.

Parmi les nouveaux métiers qui recrutent, on peut notamment citer :

  • le traffic manager, dont le rôle est de contribuer à la performance d’un site internet à travers la gestion et l’analyse de campagnes publicitaires, de partenariats et de l’ensemble des statistiques et données récoltées ;
  • le data scientist, qui a pour principal objectif l’analyse poussée d’un très grand nombre de données desquelles il extrait des tendances et des indicateurs précieux pour le volet stratégique des entreprises ;
  • l’expert en cybersécurité, spécialiste de la protection des données informatiques des entreprises ;
  • l’UX/UI designer, dont la mission consiste à fluidifier au mieux l’expérience client sur un site internet ou une application à travers son ergonomie et sa conception ;
  • le développeur web, qui conçoit et construit les bases des sites ou des applications selon les besoins et les demandes du client ;
  • l’intégrateur web, qui est quant à lui davantage centré sur la mise en page d’un site internet, notamment à travers l’intégration des différents éléments graphiques et sonores ;
  • le responsable SEO, dont la mission principale réside dans le développement de la notoriété d’une marque ou d’une entreprise à travers sa présence sur les moteurs de recherche ;
  • le responsable SEA, spécialiste de la mise en place de campagnes payantes (annonces sponsorisées, achat d’espaces publicitaires, etc.) visant à générer des ventes sur un site marchand ;
  • le community manager, qui anime au quotidien les réseaux sociaux d’une marque à travers différentes publications et contribue à véhiculer une image positive et disponible auprès de sa communauté ;
  • le chef de projet e-CRM, qui est un expert dans l’analyse des comportements du consommateur et met en place différentes stratégies à l’aide d’outils digitaux dans l’optique de maximiser les profits d’une entreprise.

Lire aussi

Quels sont les métiers du numérique les mieux payés ?

Tout d’abord, il convient de préciser que votre rémunération dépend de nombreux critères allant de votre niveau d’études à vos années d’expérience, en passant par la taille de l’entreprise qui vous emploie ou encore les responsabilités que vous acceptez.

Si l’on se penche à présent sur les métiers les plus recherchés et pour lesquels les entreprises souhaitent des candidats particulièrement qualifiés, la collecte et l’analyse de données apparaissent comme des domaines essentiels. Que ce soit en qualité de data analyst, de traffic manager ou de chef de projet e-CRM, la dimension stratégique qui résulte de votre capacité à lire et interpréter des quantités de données extrêmement volumineuses fait de vous un rouage essentiel dans la machinerie d’une entreprise qui cherche à se développer.

Lire aussi

On peut également mentionner les métiers liés au développement et à l’intégration web qui ont la réputation d’être très avantageux côté rémunération, notamment quand on connaît la demande en la matière. Globalement, on peut estimer le salaire de ces différentes professions entre 3 000 et 4.800 € brut mensuel en fonction de votre statut et de l’expérience que vous pouvez revendiquer.

Quelle formation pour le numérique ?

Si vous vous destinez à suivre une formation dans le numérique, de nombreux choix s’offrent à vous, parmi lesquels on peut notamment évoquer :

Lire aussi

Si vous souhaitez poursuivre vos études supérieures au-delà d’un niveau bac+2, vous allez naturellement être amené à vous spécialiser au fur et à mesure des années. En parallèle de ce parcours universitaire classique, vous avez la possibilité d’intégrer une école spécialisée ou une école d’ingénieurs qui peuvent parfaitement vous mener aux métiers du numérique.

Sans surprise, les entreprises recherchent en priorité les profils les plus diplômés et il est donc vivement conseillé de poursuivre jusqu’au bac+5 si vous souhaitez intégrer un poste à responsabilité.

Lire aussi

Peut-on travailler dans le numérique sans diplôme ?

Dans l’absolu, il est tout à fait possible de travailler dans le numérique sans diplôme. Néanmoins, il sera beaucoup plus difficile pour vous de susciter l’intérêt des recruteurs face à d’autres candidats justifiant d’un niveau de diplôme conséquent. En l’absence de diplôme, vous devez pouvoir témoigner d’une très grande motivation ainsi que d’une excellente maîtrise des outils informatiques.

Aujourd’hui, le contexte dans lequel se trouvent de nombreuses entreprises s’avère favorable aux jeunes qui souhaitent travailler dans le numérique. La transformation digitale est au cœur des enjeux et des priorités de la plupart des entreprises, transformation qui amène à un recrutement important et régulier.

Lire aussi

Dans l’optique de rassurer les recruteurs et de sécuriser les acquis et compétences numériques des jeunes non diplômés, il est bon de rappeler qu’il existe de nombreuses formations courtes et accessibles pour les individus à la recherche d’un emploi ou en phase de reconversion.

Lire aussi

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une Métiers

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !