La base du métier de webdesigner : concevoir des sites Internet

Par Jean-Michel Oullion, publié le 21 Mai 2007
2 min

Le rôle du webdesigner est de concevoir des sites en suivant les dernières tendances et en tenant compte des contraintes techniques, comme l’explique Jean-Michel Oullion, auteur du guide Les métiers d’Internet, publié aux éditions l’Etudiant. Extraits.

La conception inclut généralement la mise en page (à savoir les différents éléments graphiques présents sur les pages), mais aussi bien souvent l'écriture du code de fonctionnement du site ou de plateforme sur laquelle il travaille.

Le webdesigner doit ainsi connaître les principaux langages de programmation Web, XHTML, CSS, ASP ou PHP, Mysql, Ajax, JavaScript. Il va sans dire que la maîtrise des logiciels comme Photoshop, Dreamweaver ou Illustrator est incontournable.


Comme un directeur artistique pour le Web
  

La fonction de webdesigner dépasse celle de simple exécutant, de simple créateur d'images sur ordinateur. À partir des bases graphiques d'un site qu'il a conçu, le designer répartit ensuite le travail auprès des graphistes, en accord avec le chef de projet qui s'occupe, lui, de gérer les délais et le budget.


Imaginer des pages vivantes
  

Confrontés de façon permanente aux contraintes techniques (la vitesse d'affichage, le poids des éléments d'un site, etc.), les webdesigners doivent parfois mettre la main à la pâte et donc maîtriser les bases du XML, d'Ajax, des feuilles de style CSS2, ou la programmation orientée serveur, afin de mieux comprendre et dialoguer avec les exigences des intégrateurs-développeurs qu'ils côtoient.

Le meilleur webdesigner est celui qui sait imaginer une page Web vivante, non figée, et qui sait, intuitivement parfois, ce qui est techniquement réalisable.


Être toujours en veille
  

Anticiper les nouvelles normes éditoriales et graphiques, faire de la veille permanente – pour suivre les dernières tendances du webdesign – fait partie des enjeux à relever pour être à l'aise dans le métier.

"Le webdesign se démode très vite, explique Émilie Delettré, webdesigner dans l'e-commerce, aussi il est impératif de savoir se remettre en question en permanence et de ne jamais perdre de vue la cible et l'objectif. Cela consiste souvent à se mettre dans la peau de l'utilisateur pour concevoir une maquette de site. Dans mon domaine, le commerce en ligne, l'essentiel est de réaliser un parcours suffisamment ergonomique pour amener l'internaute jusqu'à l'acte d'achat."

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une métiers qui recrutent

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !