1. Internet, intranet, extranet : l’information démultipliée des entreprises
Décryptage

Internet, intranet, extranet : l’information démultipliée des entreprises

Envoyer cet article à un ami

Alors que sur Internet, on retrouve toutes les personnes connectées, sur un intranet, les utilisateurs ne sont que les personnes autorisées de l’entreprise. L’extranet, lui, est une partie de l’intranet de l’entreprise étendue aux personnes, sociétés et clients agréés. Les explications détaillées de Jean-Michel Oullion, extraites du guide Les métiers d’Internet, publié aux éditions l’Etudiant.

Les sites Internet sont aujourd'hui pour une large majorité des interfaces de nouvelle génération, riches en flux RSS, fonctions collaboratives, blogs et autres webcasts.

Les réseaux intranet suivent le rythme, mais ils sont pour l'heure dans le dernier wagon. Toutes les entreprises n'ont pas encore adopté les blogs et les wikis (site Web dont les pages sont modifiables par les internautes dans un esprit collaboratif).

Quel point commun ? L'intranet et l'extranet sont de nouveaux vecteurs de développement pour l'entreprise et ils nécessitent pour leur fonctionnement du personnel diplômé et qualifié dans la pratique des nouvelles technologies.


Communication interne : la révolution intranet
  

Un réseau intranet aura d'autant plus d'impact sur l'entreprise que les dirigeants auront la volonté d'impliquer réellement l'ensemble de leurs collaborateurs. L'employé peut s'informer sans forcément passer par un intermédiaire.

L'intranet renverse la position du collaborateur. Il n'est plus seulement récepteur d'informations, il devient aussi demandeur, voire émetteur. Sous des dehors presque anodins, c'est une révolution complète des hiérarchies traditionnelles et de notre manière de travailler qui se prépare.

Ainsi, grâce à un intranet, tout employé d'une société peut consulter rapidement et facilement, depuis son poste de travail, des informations de nature :

• institutionnelle : l'entreprise, son histoire, ses produits, ses sites, son organigramme...

• professionnelle : notes de service, mémos, comptes rendus de réunion, projets en cours...

• économique et financière : résultats, chiffre d'affaires, marges, cours des actions...

•ponctuelle ou événementielle : nouvelles directives, objectifs annuels, nominations, journaux d'entreprise, cérémonies, dossiers et revues de presse...

• sociale : droit du travail, convention collective, congés, mobilité interne, postes à pourvoir...


Les réseaux : des outils de travail impliquant de nouveaux métiers
  

En s'imposant dans les entreprises, les réseaux ont apporté avec eux de nouvelles méthodes et de nouveaux outils qu'il importe désormais de savoir maîtriser.

Au-delà de l'ordinateur connecté à Internet et des outils correspondants (navigateurs, moteurs de recherche), le débat tourne désormais autour de l'intégration dans le système d'information des technologies issues du Web 2.0, autrement dit tous les outils collaboratifs déjà populaires auprès des internautes (blogs, wikis, fils RSS, réseaux sociaux, etc.).

Sommaire du dossier
Retour au dossier Internet : une progression fulgurante dans les entreprises Internet, intranet, extranet : l’information démultipliée des entreprises Les entreprises et le boom du commerce électronique