1. Saida, chez Brainwave : “Choisir la cybersécurité, c’était l’assurance de décrocher facilement un emploi.”
Portrait

Saida, chez Brainwave : “Choisir la cybersécurité, c’était l’assurance de décrocher facilement un emploi.”

Envoyer cet article à un ami
Après des études à Alger, Saida a rejoint la France pour se spécialiser en sécurité informatique. // © Photo fournie par le témoin
Après des études à Alger, Saida a rejoint la France pour se spécialiser en sécurité informatique. // © Photo fournie par le témoin

Saida, 29 ans, travaille pour une entreprise qui commercialise des logiciels détecteurs de fraudes et autres anomalies de connexion. La jeune femme aide à la fois les commerciaux à décrocher des contrats et assiste les clients dans l’utilisation quotidienne des produits.

Son métier

Jeune société française créée en 2010, Brainwave est devenue en quelques années une référence mondiale en matière de sécurité des données. La structure propose des solutions logicielles qui visent à détecter les éventuelles fraudes et fuites. Ses clients ? De grandes banques et assurances (BNP Paribas, Crédit agricole assurance), mais aussi des acteurs industriels tels que le constructeur automobile PSA. "Ces entreprises peuvent compter jusqu'à 1.000 salariés, explique Saida. Tous ont accès à des applications, des messageries, des serveurs. Les logiciels que nous commercialisons permettent de cartographier les connexions, d'avoir une vision globale des activités et ainsi de mettre en place des contrôles et de détecter les moindres anomalies."

La jeune ingénieure a rejoint l'entreprise en décembre 2010, après la fin de ses études. Elle cumule aujourd'hui deux fonctions : elle accompagne les commerciaux lors de rendez-vous d'avant-vente pour décrocher de nouveaux contrats et elle effectue également des missions de conseils et d'audit. "J'interviens alors chez les clients pour mettre en place des contrôles et vérifier la qualité des données recueillies."

Le salaire

Entre 3.300 € et 3.750 € bruts par mois.

Sa formation

Après avoir obtenu un bac scientifique en Algérie, Saida a poursuivi ses études en école d'ingénieurs à Alger, avant de rejoindre la France en 2009 pour se spécialiser en sécurité informatique. Elle s'inscrit à l'université de Versailles-Saint-Quentin et obtient un master professionnel en sécurité en 2010. "Outre mon intérêt pour l'informatique, je me suis très vite rendu compte qu'avec l'explosion d'Internet, les besoins en sécurité des systèmes allaient être très importants dans les prochaines années, raconte la jeune femme. Choisir cette filière, c'était donc l'assurance de décrocher facilement un emploi."

Son conseil

"La cybersécurité est un domaine en pleine explosion, avec beaucoup d'offres d'emploi. Pour mettre toutes les chances de votre côté, choisissez une formation spécialisée et multipliez les stages. N'oubliez pas que le secteur évolue très vite : il vous faut rester en veille permanente, que ce soit pendant ou hors vos heures de travail."

Sommaire du dossier
Retour au dossier Adrien, chez Lexsi : “Le secteur évolue très vite et demande d’être toujours en veille” Vincent, chez Thalès : “En cybersécurité, il faut savoir communiquer, aussi bien en français qu’en anglais” Saida, chez Brainwave : “Choisir la cybersécurité, c’était l’assurance de décrocher facilement un emploi.”