1. Les autres métiers réputés mal payés
Boîte à outils

Les autres métiers réputés mal payés

Envoyer cet article à un ami

S’il est vrai qu’on se lance rarement dans ces professions pour l’argent, elles n’en sont pas moins rendues gratifiantes par les responsabilités qu’on y exerce. Exemples.

Cliquez sur l'intitulé d'un métier pour découvrir sa fiche détaillée. En fin de description, en gras, est précisé le(s) niveau(x) d'études au(x)quel(s) ce métier recrute.

Agent d’accueil
: il accueille le public (clients, visiteurs, touristes, etc.) et lui fournit toutes les informations dont il a besoin. Bac + 2.

Aide médico-psychologique : il aide les personnes dépendantes ou handicapées à accomplir les gestes de la vie quotidienne. CAP/BEP.

Animateur socioculturel : il organise des activités (jeux, sports, etc.) en maisons de quartier, centres culturels, maisons de retraite… Du CAP/BEP à bac + 2.

Assistant de service social : il informe et accompagne dans leurs démarches les personnes en difficultés sociales (problèmes financiers, logement…). Bac + 3 (diplôme d’État).

Automaticien : sous la direction d’ingénieurs, il participe à la conception et à la mise en œuvre des machines industrielles sur un site de production. De bac à bac + 2.

Auxiliaire de puériculture : sous la direction d’une puéricultrice, elle soigne les enfants et répond à leurs besoins quotidiens à l’hôpital, en clinique ou en centre de protection maternelle et infantile. CAP (diplôme d’auxiliaire de puériculture).

Coiffeur : à son compte ou salarié, il coupe, coiffe, colore les cheveux et a un rôle commercial. CAP/BEP.

Directeur de structure sociale : il gère les structures sociales (instituts médico-éducatifs, maisons de retraite, etc.) et s’occupe donc du personnel, du budget, des équipements… De bac + 3 à bac + 4.

Éducateur de jeunes enfants : dans les crèches, les garderies, les foyers, les hôpitaux, etc., il accompagne les enfants jusqu’à 7 ans dans leurs apprentissages. Bac + 2 (diplôme d’État).

Éducateur spécialisé : par le biais d’activités, il aide les enfants et les adultes confrontés à des difficultés physiques, mentales ou sociales à s’intégrer dans la société. Bac + 3 (diplôme d’État).

Greffier : présent à toutes les étapes d’une procédure de justice, il prépare le dossier du juge, transcrit les débats du procès et rédige les décisions du tribunal. De bac + 2 à bac + 3.

Mécanicien : il intervient et répare toutes les mécaniques selon sa spécialité, des voitures aux cycles en passant par les machines industrielles. Du CAP au bac pro.

Responsable de magasin : en petite ou grande distribution, il encadre les vendeurs, décide de la mise en place des vitrines et des rayons et il est le garant du chiffre d’affaires… De bac + 2 à bac + 5.

Sous-officier : dans les quatre armes (terre, air, mer, gendarmerie), ce premier grade de commandement correspond à une compétence technique (combat, suivi de matériel, service administratif ou technique…). De bac à bac + 2.

Technicien agricole : salarié ou à son compte, il s’occupe de toutes les tâches d’une entreprise agricole (la culture, les animaux, l’entretien des matériels, la gestion des ventes…). Bac pro.

Technicien en traitement des déchets : il est chargé de la collecte, du transport, de l’analyse, du traitement (recyclage, stockage destruction, etc.) et de la valorisation des déchets produits. Bac + 2.

Vendeur conseil : souvent spécialisé sur un domaine de produits, il intervient au niveau de l’accueil, du conseil et de l’achat. De bac + 1 à bac + 3.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Un métier réputé mal payé : infirmier en réanimation Un métier réputé mal payé : éducatrice spécialisée Les autres métiers réputés mal payés