Les autres métiers réputés pénibles

publié le 11 May 2009
3 min

Parce que ces professions n’ont pas un bureau pour cadre, on imagine que travailler dans l’artisanat, le bâtiment, la vente, les transports… est forcément pénible. Or tout dépend de la spécialité.

Cliquez sur l'intitulé d'un métier pour découvrir sa fiche détaillée. En fin de description, en gras, est précisé le(s) niveau(x) d'études au(x)quel(s) ce métier recrute.

Agent d’entretien : il assure l’entretien et le nettoyage d’un espace (bureaux, lieux publics….), le plus souvent à l’aide de machines. Avec ou sans bac pro.

Agent de gardiennage et de sécurité : le "vigile" surveille et protège des locaux, des personnes… Avec ou sans CAP ou brevet professionnel.

Aide-soignant : il assure le confort du patient sous la responsabilité d’une équipe médicale. CAP.

Assistant commercial : rattaché à la direction commerciale, il assure le suivi des clients et des commandes, pour un secteur géographique et/ou une gamme de produits. Bac + 2.

Boucher : il prépare, présente et vend les viandes. Salarié ou artisan indépendant, il conseille ses clients sur leur préparation. Du CAP au bac pro.

Boulanger : salarié ou indépendant, il façonne pains, viennoiseries… CAP/brevet professionnel.

Caissier ou employé de libre-service : il accueille les clients et encaisse le montant des achats emportés. Il intervient dans les rayons et informe les clients. Du CAP au bac pro.

Charpentier : il réalise les charpentes qui supporteront les menuiseries et couvertures dans un bâtiment. Il installe des cuisines, des magasins, des placards… Du CAP au BTS.

Chauffeur routier : salarié ou à son compte, il assure la conduite de son poids lourd et gère des opérations administratives et commerciales. FIMO (Formation initiale minimale obligatoire).

Conducteur de bus : il conduit son véhicule sur une ligne régulière, vend des billets, accueille et informe les voyageurs. Permis D, CAP, CFP (certificat de formation professionnelle).

Conducteur de train : il conduit des trains de fret ou de voyageurs, effectue des essais techniques et des manœuvres en gare, assure les premiers dépannages. Bac + un an de formation SNCF.

Convoyeur de fonds : muni d’une arme, il assure le chargement, le transport et le déchargement d’argent liquide ou d’objets de valeur. Du CAP au bac.

Cuisinier : il élabore les menus, choisit les produits, les cuisine et coordonne éventuellement une équipe. Du CAP au bac.

Hot liner : il répond par téléphone aux questions des utilisateurs, le plus souvent liées à l’informatique. Bac + 2.

Maçon : il manie briques, pierres, parpaings et ciment pour effectuer le gros œuvre – fondations et murs – sur les chantiers du bâtiment. Du CAP au bac pro.

Représentant de commerce : il va sur le terrain à la rencontre de clients pour leur proposer les produits d’une ou plusieurs marques. Bac + 2.

Serveur : il assure le service en salle, éventuellement sous la direction d’un chef de rang. Du CAP au bac.

Articles les plus lus

A la Une métiers qui recrutent

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !
Human road Human road