Développeur et intégrateur Web : quel niveau pour les informaticiens de l’Internet ?

Par Jean-Michel Oullion, publié le 21 May 2007
1 min

Du code, du code… et encore du code ! Voilà le quotidien des développeurs Web. Mais il vaut mieux maîtriser la logique des langages plutôt qu’un langage spécifique afin de pouvoir s’approprier facilement les nouveaux langages, comme l’explique Jean-Michel Oullion, auteur du guide Les métiers d’Internet, publié aux éditions l’Etudiant. Extraits.

La profession reine de l'informatique en ligne, c'est développeur Web.

Ce métier peut prendre différents noms : développeur, programmeur, informaticien... Les étiquettes et les formations requises varient selon les projets et les sociétés.

Concrètement, toutes ces dénominations renvoient à la même réalité : rédiger des lignes de code pour bâtir l'architecture d'un site Internet. On peut ensuite compter sur les intégrateurs Web pour composer les pages des sites Internet. L'intégration Web est d'ailleurs un bon tremplin pour devenir développeur ou chef de projet

Articles les plus lus

A la Une métiers qui recrutent

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !