L'actu de l'emploi : les métiers et les secteurs qui vont le plus recruter d'ici 2030

Par Etienne Gless, publié le 18 Mars 2022
4 min

Selon France Stratégie et la Dares, un million d’emplois seront créés d’ici 2030. Santé et soin, informatique, recherche ou industrie… Découvrez les métiers et les secteurs qui recruteront le plus de personnes qu'elles soient diplômées ou sans le bac, d’ici la fin de la décennie !

Quel que soit votre niveau d'études, que vous soyez diplômés du supérieur, sans le bac ou de niveau bac, de nombreux métiers vont recruter ces prochaines années. Qualification, postes, secteurs les plus porteurs, on fait le point sur la base du rapport "Métiers 2030" réalisé par la Dares (ministère du travail) avec France Stratégie. Tous les sept ans, les pouvoirs publics se livrent à un gigantesque travail de prospective des métiers et des qualifications. Le résultat est riche d'enseignements pour les jeunes en quête de métiers et de secteurs porteurs.

Les trois métiers qui recrutent le plus : ingénieur en informatique, infirmier et aide-soignant

La profession qui connaîtra la plus forte expansion d’ici 2030 ? Ingénieur en informatique. 26% de postes supplémentaires devraient se créer ces prochaines années pour répondre aux besoins de transformation numérique de l'économie et de la société. Autres métiers les plus porteurs : ceux d'infirmier ou de sage-femme avec 18% de postes supplémentaires, ou encore aide-soignant.

Lire aussi

1,8 million d’emplois supplémentaires pour les diplômés du supérieur d'ici 2030

Suivre des études supérieures restera un excellent investissement dans les années à venir ! "Les créations d’emplois vont continuer d'être globalement favorables aux diplômés de l'enseignement supérieur", relève Dorian Roucher, sous-directeur à la Dares. "Ils devraient occuper près d’un emploi sur deux en 2030 (47% contre 43% aujourd’hui).

1,8 million d’emplois occupés par des diplômés du supérieur seraient ainsi créés d'ici 2030. Inversement, les emplois exercés par ceux qui n’ont pas dépassé le baccalauréat diminueraient de près de 800.000.

Juridique/gestion, administration, commerce : trois secteurs créeraient 40% des emplois pour les diplômés du supérieur

Activités juridiques, comptables et de gestion ; services administratifs et de soutien ; commerce : 40% des créations d’emplois exercés par les diplômés du supérieur seraient concentrées dans ces trois domaines. Chaque secteur devrait enregistrer entre 200.000 et 300.000 créations nettes d’emplois d'ici la fin de la décennie.

Autres secteurs gros créateurs d'emplois d'ici 10 ans : les activités informatiques, la construction, la santé, l’hôtellerie-restauration, les activités récréatives et culturelles et les activités de recherche et développement (R&D). Chacun d'entre eux verrait ses effectifs croître de 80.000 à 150.000 salariés supplémentaires.

Bonne nouvelle un secteur comme l'industrie va redevenir très porteur dans les années à venir avec quelque 50.000 postes supplémentaires au niveau ingénieur et cadres techniques.

Lire aussi

Construction, santé, médico-social : des recrutements à niveau bac ou sans le bac

Même si le nombre d'emplois pour ceux qui n'ont pas dépassé le baccalauréat va diminuer, certains secteurs proposeront davantage de postes d'ici la fin de la décennie. Ainsi le secteur de la construction pourrait créer 55.000 postes exigeant une qualification inférieure ou égale au baccalauréat.

De même les secteurs de la santé et du médico-social gagneraient chacun environ 120.000 postes occupés par des personnels non titulaires d’un diplôme du supérieur, essentiellement dans l’accompagnement des patients et des personnes fragiles.

Lire aussi

Articles les plus lus

A la Une métiers qui recrutent

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !