1. Les métiers de la banque et de la finance : vos questions, nos réponses
Boîte à outils

Les métiers de la banque et de la finance : vos questions, nos réponses

Envoyer cet article à un ami

Qualités attendues, salaires par fonction, spécificités des métiers, niveaux de recrutement…vous nous avez posé des dizaines de questions sur le secteur de la banque et de la finance lors des salons de l’Etudiant. Quels métiers ? Quels salaires ? Comment évoluer ? Réponses extraites du livre "Les métiers de la banque et de la finance" de Pascale Kroll.

Quel serait votre employeur idéal ? Plusieurs études ont posé cette question à des étudiants. Toutes montrent que vous êtes nombreux à plébisciter les banques. Selon le palmarès 2009 des grandes écoles de commerce et d’ingénieurs, publié par l’institut SOFRES, les entreprises du secteur bancaire se placent ainsi, comme en 2008, en tête chez les commerciaux. En première position, BNP Paribas, suivi de près par la Société générale qui regagne du terrain après l’affaire Kerviel : elle se situe à la 5e place dans les écoles de commerce et à la 3e place dans les écoles d’ingénieurs. Autre classement, celui d’Universum, réalisé également auprès des étudiants français. Là encore, vous avez nommé des banques : BNP Paribas 8e, HSBC 13e, Société générale 26e, Goldman Sachs 27e, Barclays Bank 52e, Groupe Crédit agricole 53e, Crédit suisse 69e, UBS 80e, Caisse d’épargne 93e et Groupe Banque populaire 98e. Ces bons résultats sont la conséquence logique des nombreuses opportunités de postes et d’évolution que peuvent vous offrir les établissements bancaires.
Le secteur bancaire reste un recruteur important de jeunes diplômés. Les jeunes de moins de 30 ans y représentent plus des 2/3 des recrutements qui sont ouverts à tous les niveaux de diplômes.

Les postes proposés aux débutants : pour les diplômés de niveau bac+2


Les fonctions proposées aux jeunes diplômés bac+2 ont souvent une coloration commerciale et se trouvent principalement dans la banque de détail. C’est en effet l’activité qui offre le plus d’occasions pour les débutants. Vous pouvez postuler à des postes en front-office (contact direct avec la clientèle) ou en back-office (traitement des opérations et des dossiers de prêts, etc.).

Si vous avez un diplôme de type commercial, vous pouvez intégrer sans expérience les différents postes de chargé d’accueil, téléopérateur sur une plate-forme téléphonique et conseiller clientèle particuliers. "Les principaux postes d’entrée pour les diplômés de niveau bac+2/3 de la filière vente sont ceux de conseiller accueil et de conseiller clientèle multimédia dans le réseau d’agences", précise Laurence Lavanant, responsable du campus management et de prérecrutement de la Société générale.

Avec un diplôme orienté gestion et finance – de type BTS (brevet de technicien supérieur), DEUST (diplôme d’études universitaires supérieures techniques), licence professionnelle – spécialisé en gestion ou back-office, vous pouvez débuter sur des métiers administratifs. Celui de technicien des opérations bancaires (qui finalise les opérations générées par la clientèle des agences bancaires) mais également celui d’opérateur de back-office (chargé du suivi administratif et comptable des opérations) vous sont ouverts. Les banques vous proposent d’exercer un métier d’expert au cœur de l’activité boursière, économique et financière internationale en tant que gestionnaire back-office titres, gestionnaires back-office international ou encore gestionnaire back-office marché. "Les jeunes avec des profils comptabilité-gestion ou commerce international se dirigent vers des postes de technicien back-office, dans les métiers liés à des opérations d’investissement ou à la gestion du back-office international", complète Laurence Lavanant de la Société générale.

Les postes proposés aux débutants : pour les diplômés de niveau bac+5


À ce niveau de diplôme vous aurez, comme plus de 40 % des salariés de la banque, le statut cadre. Les opportunités y sont très nombreuses à partir du moment où vous êtes spécialisé. Elles dépassent le cadre de la seule banque de détail et vous ouvrent les portes de la banque de finance.

Avec un diplôme d’école de commerce ou un master spécialisé en banque, finance et marché des entreprises, vous pouvez vous tourner vers des postes de conseiller clientèle professionnels et PME-PMI (petites et moyennes entreprises – petites et moyennes industries). Ces postes s’adressent autant à des confirmés ayant une belle expérience commerciale qu’à des débutants. Le poste d’assistant de chargé d’affaires grandes entreprises est également accessible aux jeunes diplômés d’écoles de commerce et d’ingénieurs et de formation universitaire spécialisée. En tant que débutant, vous pouvez accéder au poste de chargé d’affaires financement, spécialisé entreprises ou particuliers. Le poste d’assistant chef de produit marketing senior est aussi une voie offerte à des jeunes diplômés après une école de commerce ou une formation universitaire spécialisée en marketing.

Si vous souhaitez travailler dans une salle de marchés, sachez que l’expérience et l’expertise dans des spécialités pointues sont souvent nécessaires. Les postes ouverts aux jeunes diplômés y sont très restreints. Les banques intègrent malgré tout du sang neuf car la mixité des équipes est un atout précieux. BNP Paribas signale ainsi que les postes d’assistant trading, d’analyste risque et d’analyste crédit sont généralement confiés à des jeunes diplômés d’écoles de commerce désireux de se lancer dans une carrière bancaire.

Avec un diplôme d’école d’ingénieurs, vous pouvez envisager d’être recruté en tant que gestionnaire actif-passif ou organisateur bancaire. Vous devrez pour cela être issu de formations scientifiques étant donné les connaissances pointues nécessaires en mathématiques financières et en informatique.

Un vivier de hauts potentiels. Une autre voie possible pour les débutants est celle d’inspecteur de banque, du moins dans certaines banques. Dépêché par la direction générale, cet inspecteur évalue tous les rouages de l’établissement pour en améliorer le fonctionnement : tenue des comptes, respect des réglementations bancaires, stratégie commerciale… Ce poste a longtemps été considéré comme l’aboutissement d’une carrière. Aujourd’hui, la moyenne d’âge se situe autour de 30-35 ans. Certaines banques proposent ce poste à leurs cadres après plusieurs années d’expérience. D’autres, telle la Société générale, accueillent des jeunes diplômés. Pour cette dernière, ce poste est accessible par le concours de l’inspection générale (30 à 40 personnes l’ont passé l’an dernier). Pour envisager ce concours, un seul mot d’ordre : l’excellence ! Il reste en effet une voie prestigieuse que les cadres doivent emprunter pour accéder aux plus hautes responsabilités.

Des opportunités à l’international


Pour profiter de possibilités d’expatriation, il vous faudra attendre d’avoir un minimum d’expérience. Néanmoins, les banques proposent à des débutants des postes à l’étranger par le biais du VIE (Volontariat international en entreprise) ou des Graduate Programs pour les plus motivés d’entre vous qui envisagez un parcours d’intégration de plusieurs années avec des rotations sur différentes places étrangères (voir Métiers de la banque : comment travailler à l'étranger ? (dossier 23)).

> Pour en savoir plus sur le VIE et trouver une mission, rendez-vous sur le site du volontariat international.


Les métiers de la banque et de la financePOUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Les métiers de la banque et de la finance", par Pascale Kroll.

Sommaire du dossier
A quoi sert un commercial dans une banque ? Banque-finance : conseiller clientèle particuliers, c'est quoi? Quels sont les métiers "commerciaux" dans une banque ? Quelles sont les qualités essentielles pour être commercial dans le secteur bancaire ? Jeunes diplômés : comment travailler dans la finance ? Banque-finance : quel salaire pour quel métier ? Quels sont les éléments de rémunération dans les métiers de la finance ? Banque : quelles conséquences de la crise sur les salaires ? Banque : quels sont les métiers qui ne connaissent pas la crise ? Comment évoluer dans la banque ? Métiers de la banque : quelles différences entre les conseillers clientèle entreprises et les conseillers clientèle professionnels ? Métiers de la banque : qu'est-ce qu'un conseiller clientèle entreprises ? Métiers de la banque : qu'est-ce qu'un conseiller clientèle professionnels ? Métiers de la banque : comment travailler à l'étranger ? Métiers de la banque : comment devenir responsable d'agence ? Quels sont les métiers de la banque moins connus ? La banque de détail Quels sont les métiers de la banque moins connus ? Les métiers de traitement et d'appui Quels sont les métiers de la banque de financement et d'investissement ? Quels sont les métiers transversaux dans la banque ? Quels sont les métiers liés au contrôle dans la banque ? Banque : que fait un gestionnaire de patrimoine ?