1. A quoi sert un commercial dans une banque ?
Boîte à outils

A quoi sert un commercial dans une banque ?

Envoyer cet article à un ami

Qualités attendues, salaires par fonction, spécificités des métiers, niveaux de recrutement…vous nous avez posé des dizaines de questions sur le secteur de la banque et de la finance lors des salons de l’Etudiant. Quels métiers ? Quels salaires ? Comment évoluer ? Réponses extraites du livre "Les métiers de la banque et de la finance" de Pascale Kroll.

Vous connaissez la banque plutôt en tant que client et vous percevez surtout le côté administratif du métier : votre conseiller qui vous appelle à propos du suivi de vos comptes, le chargé d’accueil qui vous remet vos carnets de chèque ou votre carte de crédit… "L’image que les étudiants se font de la banque est celle d’un client et non d’un salarié, explique Mireille Gimenez, chef des travaux du secteur tertiaire au lycée Condorcet qui prépare au BTS (brevet de technicien supérieur) banque option marché des particuliers. Elle est souvent réductrice et erronée. Nous devons vraiment leur faire comprendre que ce n’est pas un métier administratif mais un métier commercial."

Nicolas Giudicelli, qui prépare un bachelor en alternance à l’école EGC Méditerranée avec le Crédit agricole de Corse dans l’agence d’Ajaccio, l’a bien compris. Comme il l’expliquait lors de son entretien d’embauche, "Les conseillers ne sont pas seulement là pour répondre aux clients qui veulent retirer de l’argent. Ils doivent vendre des produits et des services." Et n’est-ce pas là la définition de base du métier de commercial ?

Proposer de nouveaux produits et services


Une banque est une entreprise qui gère les dépôts, collecte l’épargne des clients, accorde des prêts et offre des services financiers. Elle doit conserver et développer ses parts de marché pour prospérer. Et les commerciaux sont fondamentaux pour conquérir et fidéliser la clientèle.

"La banque est une société de services avec une forte dimension commerciale, souligne Carole Sottel, responsable de la gouvernance internationale du recrutement à BNP Paribas. Nous devons prendre en compte les besoins des clients particuliers et institutionnels. Tous nos métiers ne sont pas directement au contact du client. Mais les 3/4 de nos recrutements sont en lien direct avec la clientèle." Et le secteur bancaire pèse lourd économiquement. Selon la Fédération bancaire française, en 2008, le secteur représentait 3 % du produit intérieur brut, 450 entreprises bancaires, 60 millions de clients, 1.400 milliards d’euros d’encours de crédit, 1.100 milliards d’euros de dépôts.

Travailler pour la prospérité de son entreprise


Dans les banques, l’aspect commercial est particulièrement présent dans les différents métiers. En choisissant de travailler dans ce secteur, vous contribuez à développer le chiffre d’affaires des banques. Celui-ci, nommé "produit net bancaire", provient des charges financières (les agios) sur les opérations, des commissions sur les services financiers (cartes bancaires, etc.) et des intérêts perçus en plaçant et prêtant l’argent déposé par leurs clients. Commercial dans l’âme, vous allez ainsi être motivé au quotidien en vendant différents produits et services.

Si vous êtes au contact des particuliers, vous serez chargé de la délivrance de moyens de paiement (cartes bancaires, carnets de chèques, devises étrangères…), de la vente des produits d’épargne (plans d’épargne, comptes titres, formules d’assurance-vie…), de la gestion des prêts immobiliers ou à la consommation. Vous aurez en outre à proposer des services aussi divers que l’accès à des coffres, la souscription et la conservation de titres, le passage d’ordres de bourse ou la commercialisation de contrats d’assurances. Si vous êtes chargé d’une clientèle d’entreprises, vous aurez le même type de services à proposer que les chargés de clientèle particuliers, mais avec des différences de montants, de nombre d’opérations et de complexité (opérations internationales ou engineering financier par exemple).

Les métiers de la banque et de la financePOUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Les métiers de la banque et de la finance", par Pascale Kroll.



Sommaire du dossier
Retour au dossier A quoi sert un commercial dans une banque ? Banque-finance : conseiller clientèle particuliers, c'est quoi? Quels sont les métiers "commerciaux" dans une banque ? Quelles sont les qualités essentielles pour être commercial dans le secteur bancaire ? Jeunes diplômés : comment travailler dans la finance ? Banque-finance : quel salaire pour quel métier ? Quels sont les éléments de rémunération dans les métiers de la finance ? Banque : quelles conséquences de la crise sur les salaires ? Banque : quels sont les métiers qui ne connaissent pas la crise ? Comment évoluer dans la banque ? Métiers de la banque : quelles différences entre les conseillers clientèle entreprises et les conseillers clientèle professionnels ? Métiers de la banque : qu'est-ce qu'un conseiller clientèle entreprises ? Métiers de la banque : qu'est-ce qu'un conseiller clientèle professionnels ? Métiers de la banque : comment travailler à l'étranger ? Métiers de la banque : comment devenir responsable d'agence ? Quels sont les métiers de la banque moins connus ? La banque de détail Quels sont les métiers de la banque moins connus ? Les métiers de traitement et d'appui Quels sont les métiers de la banque de financement et d'investissement ? Quels sont les métiers transversaux dans la banque ? Quels sont les métiers liés au contrôle dans la banque ? Banque : que fait un gestionnaire de patrimoine ?