1. Métiers qui recrutent : lesquels si vous voulez compter et gérer ?
Boîte à outils

Métiers qui recrutent : lesquels si vous voulez compter et gérer ?

Envoyer cet article à un ami
Marie, 26 ans, experte-comptable stagiaire dans le cabinet Accès Entreprises, à Caen (14) : "Experte-comptable ? Un métier chaleureux et de contact !" // © Florence Brochoire/Signatures pour l'Etudiant // © Florence Brochoire / Signatures pour l'Étudiant
Marie, 26 ans, experte-comptable stagiaire dans le cabinet Accès Entreprises, à Caen (14) : "Experte-comptable ? Un métier chaleureux et de contact !" // © Florence Brochoire/Signatures pour l'Etudiant // © Florence Brochoire / Signatures pour l'Étudiant

En période de croissance, ils alertent sur les dérives des dépenses. En période de vaches maigres, ils épluchent les comptes, pistent les sources d’économies ou accélèrent le recouvrement de créances. Quelle que soit la météo économique, on aura toujours besoin d’auditeurs, de comptables, de contrôleurs de gestion ou de directeurs financiers.

Les métiers de la comptabilité et de la gestion ne connaissent pas la crise. Ils recrutent et recruteront encore. Dans les 10 ans à venir, 240.000 emplois seront à pourvoir chez les cadres des services administratifs comptables et financiers. Et même 400.000 postes en gestion des entreprises, techniciens et professions intermédiaires compris, d'après France Stratégie.

Le comptable (niveau bac+3 ou bac+5) ou l'expert-comptable (niveau bac+8) exercent leurs talents chez les géants de l'audit (les "Big Four" : Deloitte, Ernst & Young, KPMG, PwC), qui travaillent pour de grandes entreprises, ou au sein de cabinets indépendants souvent regroupés en réseau et qui traitent davantage avec une clientèle de PME (petite et moyenne entreprise). Le comptable du troisième millénaire doit aimer la rigueur, la précision, et l'analyse. Mais également la rédaction !"Aujourd'hui, la plupart des calculs sont automatisés et il est important de savoir rédiger une note d'analyse des chiffres", explique Laure Bataille, vice-présidente de l'APDCG (Association de professeurs des diplômes de comptabilité et de gestion).

Au-delà des compétences techniques, l'autonomie et un grand sens relationnel sont aussi exigés pour permettre de communiquer avec les différents interlocuteurs, notamment les clients.

De bac+3 à bac+8

Les diplômes classiques de la filière expertise comptable sont le DCG (diplôme de comptabilité et de gestion, grade de licence, bac+3), le DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion, grade de master, bac+5) et le DEC (diplôme d'expertise comptable, bac+8). Le DCG se prépare dans des lycées publics ou privés sous contrat et dans des écoles spécialisées (admission à bac ou à bac+2 en admission parallèle). Au niveau supérieur, le DSCG se déroule sur 2 ans et est accessible aux titulaires d'un DCG, d'un master ou d'un diplôme de grade équivalent.

Parmi les formations courtes (bac+2), le BTS comptabilité et gestion ou le DUT GEA (gestion des entreprises et des administrations) sont incontournables. Et il est conseillé de pousser jusqu'à la licence professionnelle.

Des salaires gratifiants

Les métiers du chiffre continuent d'être bien rémunérés. Avec un DCG, vous gagnerez, brut, entre 20.000 et 25.000 € par an ; avec un DSCG, entre 25.000 et 35.000 € par an ; et avec un DEC, entre 40.000 et 70.000 € par an, selon le CSOEC (Conseil supérieur de l'ordre des experts-comptables).

POUR MOI OU PAS LA COMPTABILITÉ ET LA GESTION ?

Pictos vrai Oui si vous êtes méthodique.Le sens de l'organisation et de la méticulosité est indispensable.

Pictos vrai Oui si vous êtes curieux(se). Vous devrez être à l'écoute de l'évolution des normes comptables, fiscales, sociales et juridiques.

Pictos vrai Oui si vous avez le goût du contact. Un bon sens du relationnel est primordial. Comptable et gestionnaire sont des métiers d'interaction. Vous serez en contact avec les clients du cabinet si vous exercez en libéral, ou avec les fournisseurs, les salariés et les clients de votre entreprise si vous êtes salarié(e).

Pictos vrai Oui si vous êtes intègre.Ces métiers comportent d'importantes responsabilités en termes juridiques.

ELLE Y TRAVAILLE DÉJÀ : MARIE, 26 ANS, EXPERTE-COMPTABLE STAGIAIRE
"Je suis très souvent en déplacement chez le client." Éculée, l'image cliché du comptable solitaire derrière son ordinateur de bureau ! Pour Marie, experte-comptable stagiaire à Caen, un professionnel du chiffre n'est pas ce personnage austère et froid que l'on a si souvent en tête. "Certes, il faut aimer compter, mais le gros des calculs est effectué par des logiciels. L'essentiel du métier consiste, en fait, à savoir analyser les résultats et à conseiller le client. C'est un métier chaleureux et de contact."

La jeune femme doit aussi faire preuve de patience quand elle doit gérer des chefs d'entreprise exaspérés par les charges à payer. "Ils répercutent leur frustration sur nous. Il faut savoir les écouter !"

Indécise quant à son orientation après son bac S, Marie suit d'abord des études de sciences économiques à la fac, mais le système universitaire ne lui convient pas. Après un bilan de compétences, le conseiller d'orientation de l'université l'aiguille vers les diplômes comptables. En 2008, elle intègre donc le lycée Jean-Rostand de Caen, où elle effectue un parcours en apprentissage et obtient, en 2013, son DSCG.

Elle poursuit actuellement ses études avec un stage pratique obligatoire de 3 ans en vue d'obtenir le DEC, le Graal des as de la calculette.
Actuellement, Marie touche, brut, 2.300 € par mois. "Mon salaire a déjà été réévalué 2 fois en un an !" confie la jeune femme avec un sourire.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Métiers qui recrutent : lesquels si vous voulez programmer et coder ? Métiers qui recrutent : lesquels si vous voulez compter et gérer ? Métiers qui recrutent : lesquels si vous voulez construire et rénover ? Métiers qui recrutent : lesquels si vous voulez divertir et animer ? Métiers qui recrutent : lesquels si vous voulez organiser et planifier ? Métiers qui recrutent : lesquels si vous voulez rechercher et innover ? Métiers qui recrutent : lesquels si vous voulez réparer et entretenir ? Métiers qui recrutent : lesquels si vous voulez soigner et aider ? Métiers qui recrutent : lesquels si vous voulez transmettre et enseigner ? Métiers qui recrutent : lesquels si vous voulez vendre et conseiller ?