Comment devenir inspecteur bancaire ?

Par Pascale Kroll, publié le 15 Juin 2010
3 min

Quelles formations privilégier quand on vise les métiers de la banque et de la finance ? Vous êtes nombreux à vous sentir perdus face au dédale de cursus existants. Dans le guide les Métiers de la banque et de la finance (éditions l’Etudiant), Pascale Kroll vous aide à y voir plus clair. Extraits.

Ce poste a longtemps été considéré comme l’aboutissement d’une carrière. Aujourd’hui, dans la plupart des établissements, il est le passage idéal pour accéder aux plus hautes responsabilités. Certaines banques privilégient le recrutement interne et proposent ce poste à ses cadres ayant plusieurs années d’expérience. D’autres, en particulier La Poste ou la Société générale, ont choisi d’ouvrir ce poste à des jeunes diplômés. Importante de par son rôle stratégique mais aussi par le nombre de ses collaborateurs, l’inspection générale constitue un véritable cabinet d’audit interne pour tous les métiers de la banque. L’inspection générale du groupe Crédit agricole réunit près de 760 collaborateurs. Elle est composée de 3 inspections (pour Crédit agricole SA, LCL et Calyon).


La mission de l’inspecteur bancaire


L’inspecteur de banque doit évaluer tous les rouages de l’établissement pour en améliorer le fonctionnement. En tant qu’inspecteur, vous aurez à mener des travaux de vérification, d’évaluation et de contrôles ponctuels, afin d’évaluer la maîtrise des risques et la performance du dispositif de contrôle interne. Vous assurerez le respect de la réglementation bancaire et financière, des normes professionnelles et déontologiques.

Le profil type d’un inspecteur est celui d’un diplômé d’une école de commerce ou d’ingénieurs, d’un IEP ou d’un master ou d’un troisième cycle en finance, comptabilité, connaissance des risques… Pour postuler à cet emploi, vous devez en outre être doté de nombreuses vertus personnelles : loyauté, honnêteté mais aussi fortes capacités d’analyse, de diagnostic, bon esprit de synthèse et sens du contact avec les services audités. "L’inspection générale reste une voie royale, mais son recrutement est très sélectif", avertit Mathieu Beaurain, PDG du cabinet de recrutement Lincoln Associés.


L’exemple de la Société générale 


L’inspection générale de la Société générale comprend près de 85 inspecteurs. Chaque année, cette banque organise un concours de recrutement. "Accessible au niveau bac+4/5, ce concours permet à 30 ou 40 personnes de devenir inspecteur junior puis senior, explique Laurence Lavanant, responsable du campus management et du prérecrutement à la Société générale. Nous ne nous appuyons pas seulement sur un diplôme mais surtout sur des compétences. Les candidats s’inscrivent au concours sur notre site Internet. Ils passent un écrit comprenant une épreuve de synthèse et une épreuve quantitative qui a pour objectif d’apprécier les capacités de synthèse, d’analyse et de rigueur du candidat. Suivent un entretien individuel avec un conseiller en recrutement et un oral devant des cadres dirigeants du groupe afin d’évaluer les motivations et aptitudes pour ce poste."

Le processus de recrutement se déroule sur plusieurs mois. Pour le concours 2010, il fallait s’inscrire entre le 30 septembre 2009 et le 15 janvier 2010. Les résultats étaient communiqués à la fin avril 2010. Pour plus de renseignements et pour connaître les prochaines dates de concours, rendez-vous sur le site de la société générale.


Les métiers de la banque et de la financePOUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Les métiers de la banque et de la finance", par Pascale Kroll.



Articles les plus lus

A la Une métiers qui recrutent

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !