Les formations aux métiers de la banque-finance à bac+2/3

Par Pascale Kroll, publié le 15 Juin 2010
3 min

Quelles formations privilégier quand on vise les métiers de la banque et de la finance ? Vous êtes nombreux à vous sentir perdus face au dédale de cursus existants. Dans le guide les Métiers de la banque et de la finance (éditions l’Etudiant), Pascale Kroll vous aide à y voir plus clair. Extraits.

Ces formations courtes ouvrent essentiellement sur les métiers d’accueil en agence et de conseiller clientèle particuliers. Elles offrent aussi de bonnes opportunités pour les nombreux métiers commerciaux existant dans la banque. Ces niveaux de formation représentent près de 60 % des recrutements.

Que recherchent les banques ?


Même si l’heure est à des qualifications plus élevées, les formations de niveau bac+2 restent appréciées des recruteurs. Les BTS (brevets de technicien supérieur) et DUT (diplômes universitaires de technologie) à dominante commerciale sont une bonne porte d’entrée dans le secteur, avec une mention particulière pour le BTS banque et le BTS assurance. Ainsi, les diplômés recherchés par BNP Paribas sont principalement issus des BTS banque, BTS commerce international. Mais les profils d’étudiants issus de BTS ou DUT liés au commercial – BTS MUC (management des unités commerciales), BTS NRC (négociation et relation clients)… – ou issus de formations en gestion et comptabilité trouvent aussi leur place. Les banques procèdent à une diversification des recrutements.

En quoi consiste le BTS banque ?


Le BTS banque offre 2 options : l’une marché des particuliers et l’autre marché des professionnels. La 1ère est la plus courante. Cette formation, accessible aux bacheliers, est très encadrée. Vous avez l’obligation d’assister aux cours, de réaliser des travaux pratiques, des travaux dirigés, des travaux en groupe, des devoirs, etc.
Notre conseil : si vous souhaitez une insertion rapide sur le marché du travail, vous avez tout intérêt à suivre ce BTS en alternance.

Existe-t-il des licences spécialisées ?


Parmi les formations de niveau bac+3, vous avez le choix entre les licences générales (dont certaines proposent une spécialisation dans le secteur) et les licences professionnelles.

> La licence générale avec spécialisation banque-finance.
La licence, d’une durée de 3 ans, vise à favoriser votre insertion professionnelle à bac+3 ou votre poursuite d’études à bac+5. Si le secteur bancaire vous tente, vous pouvez opter pour une licence d’économie et de gestion. Celle-ci propose des mentions en AES (administration économique et sociale), en économétrie ou encore en sciences de gestion. Vous pouvez également opter pour une licence qui permet de se spécialiser dès la 3ème année dans le secteur et de poursuivre ainsi en master banque finance ou en école de commerce.

> La licence professionnelle. La licence professionnelle est une formation très encadrée qui peut aussi être suivie en alternance comme peut l’être le BTS. Elle peut être généraliste (gestion, management financier, etc.) ou spécialisée dans les métiers de la banque. Dispensée au sein des universités, IUT (instituts universitaires de technologie) et en partenariat avec certains lycées, elle dure 1 année et est organisée en 2 semestres. Elle est ouverte aux étudiants de BTS ou de DUT et aux titulaires d’une licence en sciences économiques, gestion, AES

Articles les plus lus

A la Une métiers qui recrutent

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !