1. 100 jeunes qui font parler d’eux (11/11) : les sportifs

100 jeunes qui font parler d’eux (11/11) : les sportifs

Envoyer cet article à un ami

À l’occasion de la nouvelle formule de son mensuel, l’Etudiant met en lumière 50 filles et 50 garçons de moins de 30 ans qui inventent un monde meilleur. Zoom sur des sportives et des sportifs qui portent haut les couleurs de la France dans les compétitions.

100 jeunes qui font parler d’eux (11/11) : les sportifs

/
  • Renaud Lavillenie : recordman du monde du saut à la perche

    Il est le premier Français à être désigné athlète de l’année par la Fédération internationale d’athlétisme. Et pour cause. Début 2014, Renaud Lavillenie, 28 ans, a détrôné Sergueï Bubka en sautant à 6,16 mètres du sol, soit 1 centimètre au-dessus du record du monde détenu par l’Ukrainien.

  • Chloé Trespeuch : médaillée olympique de snowboard à Sotchi

    Moins d’un mois avant ses 20 ans, Chloé Trespeuch a remporté une médaille de bronze en boar­dercross aux JO de Sotchi (Russie), en mars 2014. Appelé aussi “snowboardcross”, ce sport consiste en un parcours d’obstacles chronométré sur piste avec bosses, portes et virages relevés. De quoi médiatiser un sport encore peu connu du grand public. Et, pourtant, vous connaissez le snowboard !

  • Coline Mattel : dans l’histoire du saut à skis français

    Coline Mattel, 19 ans, comptait déjà deux titres de championne de France et deux victoires en Coupe du monde quand, à 16 ans, elle a donné à la France sa première médaille mondiale (bronze) de saut à skis, à Oslo (Norvège) en 2011. Depuis, la jeune femme est devenue la deuxième plus jeune Française médaillée olympique, aux jeux Olympiques d’hiver, à Sotchi (Russie), en mars 2014. La première – Danièle Debernard, pour les fans d’histoire du sport – ayant été médaillée en… 1972.

À lire en complément :
- Les 10 autres volets de notre dossier "100 jeunes qui font parler d'eux".
- Notre rubrique "Les jeunes ont de l'avenir.

Marie Bochet : championne paralympique de ski alpin

Personne n'avait jamais décroché autant de médailles dans une même édition des jeux paralympiques. En mars 2014, à Sotchi (Russie), Marie Bochet a remporté quatre médailles d'or, en descente, super-G, super-combiné et slalom géant. À 20 ans, la benjamine de l'équipe de France – et septuple championne du monde de ski alpin – est aussi étudiante en 1re année d'éco-gestion à l'université Pierre-Mendès-France de Grenoble (38).

Née à Chambéry (73), elle chausse ses premiers skis en maternelle et adhère à son premier club à 5 ans. Privée de son avant-bras gauche par une atrophie congénitale, elle concourt d'abord avec les valides, puis, à 13 ans, rejoint le club Handisport d'Albertville (73) et participe aux championnats nationaux, européens puis mondiaux.

Lors de ses premiers jeux Paralympiques, à Vancouver (Canada), la sportive de 16 ans reste au pied du podium. Elle estime avoir appris de cette contre-performance. En 2013, Marie remporte les cinq épreuves individuelles aux championnats du monde de ski, et son bac S... mention bien.
 

Diaporama : ces jeunes sportifs(ves) font aussi parler d'eux