Devenir attaché de presse en agence ou en entreprise : compétences avant tout

Par Marie-Anne Nourry, publié le 03 Février 2012
4 min

Marie et Ophélie sont toutes deux attachées de presse. Mais Marie, 25 ans, travaille dans une entreprise, La Poste, tandis qu’Ophélie, 27 ans, est en agence, chez Oxygen. L’exercice de leur métier diffère-t-il beaucoup ? Missions, conditions de travail, relations aux journalistes, salaires… voici de quoi vous en faire une idée à travers leurs portraits.

Les prérequis pour postuler à un poste d’attaché de presse sont souvent les mêmes en agence et en entreprise. À la différence près que que beaucoup d’entreprises privilégient les profils expérimentés. À 25 ans, Marie Paumier, qui travaille à La Poste fait figure d’exception. Le profil d’Ophélie Surini, de l’agence Oxygen, est plus représentatif des parcours proposés aux jeunes diplômés.

 
Un parcours d’études tourné vers les lettres et les sciences politiques

 
Les services de relations presse sont des nids de littéraires ! Marie et Ophélie ne dérogent pas à la règle. Toutes les deux sont titulaires d’un bac L et ont obtenu un diplôme en sciences politiques.

Curieuses et accros à la presse écrite, elles sont cependant venues au métier par des chemins différents. L’une se projetait plutôt au départ dans l’enseignement, l’autre dans la traduction.

C’est après sa licence d’histoire que Marie a eu le déclic pour l’univers de la communication, alors qu’elle préparait son master de sciences politiques à Dauphine. “Cette fac est tournée vers l’entreprise. J’ai découvert de nouvelles possibilités”, explique la jeune femme.

Ophélie, de son côté, s’est “enthousiasmée pour la communication” après avoir été déçue par les perspectives offertes par sa licence LEA (langues étrangères appliquées) : “Je ne voulais pas traduire des notices de médicaments…”

 
Une vocation qui naît sur le terrain

 
C’est durant un stage à la Société Générale que Marie découvre le métier d’attachée de presse, et plus largement l’entreprise. “À la base, j’avais des préjugés assez négatifs sur ce monde.” Elle en ressort avec l’envie de décrocher un poste dans une grande entreprise, où les avantages lui paraissent plus nombreux qu’en agence. Bingo ! À la fin de son stage de fin d’études à La Poste, elle est embauchée en CDI (contrat à durée indéterminée).

Ophélie attendra son premier poste pour découvrir le métier d’attaché de presse, après un stage en communication visuelle chez Disneyland Paris. “J’avais des amis dans les relations presse et je trouvais ce milieu très attirant.” Embauchée dans une petite agence de presse spécialisée dans l’art de vivre, elle se forme sur le terrain. Avant de rejoindre l’agence Oxygen.

 
Les compétences plus importantes que la formation

 
Une formation spécifique en communication n’est pas nécessaire pour devenir attaché de presse. Marie et Ophélie en sont les exemples vivants. En revanche, une palette de compétences est requise : réactivité, sang-froid, capacité à travailler dans l’urgence, diplomatie, assurance et rigueur. En plus d’une bonne plume, d’une connaissance des médias et d’une lecture assidue de la presse !

Ophélie ajoute deux qualités spécifiques aux agences : la patience et l’endurance. “C’est indispensable pour relancer les journalistes, car l’envoi d’un simple communiqué ne suffit pas.”


Et côté évolution de carrière ?

Les deux attachées de presse se plaisent à leur poste et n’ont pas d’idée précise quant à la suite qu’elles souhaitent donner à leur carrière.

Dans un grand groupe comme La Poste, il existe des passerelles entre les services et on a l’avantage de pouvoir changer de métier. Peut-être les utiliserai-je un jour, en fonction de mes envie, mais ce n’est pas au programme pour l’instant”, confie Marie.

Quand à Ophélie, elle a la possibilité d’évoluer vers le poste de directrice de clientèle puis de directrice de qualité, au sein de son agence. “Intégrer une entreprise ? Pourquoi pas, mais je regarderai les missions plutôt que le contexte !” Une chose est sûre, elles n’ont aucune envie d’échanger leurs places pour l’instant.



Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une portraits métiers

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !