Marwan, en contrat de professionnalisation chez Acropolis : "Je dois trouver des solutions techniques adaptées aux besoins de chaque client"

Par Olivier Monod, publié le 15 Mars 2013
3 min

Phénomène de mode ou évolution technologique profonde ? Le Big Data est devenu en quelques mois une préoccupation majeure dans de nombreuses entreprises. Face à la profusion de données numériques produites à travers le monde, les besoins en compétences sont nombreux. Ils concernent la gestion de ces données, mais aussi l’analyse et la communication de ces informations. Autant de fonctions qui devraient largement recruter.

À 22 ans, Marwan est encore en formation, mais il est déjà en situation de travail. Ses missions sont toujours différentes, car il doit résoudre les problèmes spécifiques liés aux réseaux installés chez les clients ou externalisés et pris en charge par son entreprise, Acropolis.

Son métier

Acropolis propose des solutions télécoms, réseaux et de cloud computing à ses clients. Elle permet donc à d'autres entreprises de stocker leurs données et d'y avoir accès. Le rôle de Marwan est alors de s'assurer que le service proposé aux clients fonctionne.

"Je suis en contact avec les clients. Je dois trouver des solutions techniques adaptées à leurs besoins." Comment ? "Ils prennent souvent une formule complète. Je suis amené à intervenir sur du télécom, du réseau ou des systèmes. Les problématiques peuvent toucher au logiciel, au matériel ou être d'ordre architectural."

Formé à la résolution de problèmes, Marwan ne s'ennuie jamais ! "Je n'ai pas de journée type. J'apprends tous les jours. Je fais systématiquement face à de nouveaux problèmes qui m'amènent à apprendre de nouvelles techniques."

Son parcours

Marwan est en deuxième année en alternance dans l'école d'ingénieurs Ingésup à Paris. Il a opté pour cette formation sur les conseils d'Acropolis, qu'il avait intégrée en stage. "J'hésitais entre continuer mes études ou me lancer sur le marché du travail. Acropolis m'a conseillé un contrat de professionnalisation en école d'ingénieurs."

Le jeune homme sortait alors d'un IUT réseaux et communication à Rouen. "Trouver un stage a été assez facile, bien que je ne sois pas en région parisienne. Au début, chez Acropolis, on me donnait des tâches simples. Je faisais un peu de développement Web en HTML, je participais à la mise en place de nouvelles fonctionnalités. Petit à petit, on m'a fait confiance, j'ai pris des responsabilités."

Ses conseils

"Le secteur est en développement rapide. J'ai déjà eu des propositions d'embauche pour aller ailleurs. Mais je suis bien là où je suis. Pour faire ce métier, il faut aimer réfléchir. Je ne fais pas beaucoup de codes. Il faut aimer comprendre comment les technologies fonctionnent, être curieux et logique."

Articles les plus lus

A la Une portraits métiers

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !