Capitaine Caroline : "Comment je suis devenue pilote de chasse sur Rafale"

Par Etienne Gless, publié le 06 Juillet 2022

Le capitaine Caroline est pilote de chasse sur Rafale dans l'escadrille Lafayette sur la base aérienne de Saint-Dizier en Haute-Marne. A quelques jours du 14 juillet, découvrez l'origine de sa vocation, son orientation et sa formation pour rejoindre l'élite des pilotes de l'armée de l'air française.

"Les filles si vous regardez cette vidéo c'est que vous avez envie de devenir pilote de chasse. Alors arrêtez de vous mettre des barrières, foncez !" Le capitaine Caroline est une femme énergique qui mène sa carrière professionnelle à vive allure. Rien de plus normal : aux commandes de son avion de combat, elle peut évoluer à la vitesse de Mach 2 (2.500 kms/heure) et grimper jusqu'à 15.000 mètres d'altitude !

Au service de l'Armée de l'air et du chef de l'Etat en direct !

Son patron ? Caroline travaille pour l'Armée de l'air française et parfois, comme les autres pilotes de chasse, directement pour le président de la République lui-même. Car les missions de Caroline incluent la dissuasion nucléaire, une compétence placée directement entre les mains du chef de l'Etat.

Plus largement les missions de pilote sur Rafale sont multiples : défense aérienne, attaque au solo, reconnaissance aérienne…

Lire aussi

Devenir pilote de chasse, une vocation née au lycée


"Je n'avais pas de famille dans ce milieu. Tout s'est déclenché au lycée",
explique Caroline qui durant sa scolarité a passé le brevet d'initiation aéronautique (BIA) puis a appris à piloter à l'aéro-club Les Ailes ardennaises près de Charleville-Mézières (08).

Avant de s'orienter juste après le bac vers le concours d'élèves-officiers du personnel navigant (EOPN).

Lire aussi

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une portraits métiers

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !