1. Métiers
  2. Métiers - Portraits de pros
  3. Cette jeune diplômée a réalisé un court-métrage diffusé sur France 2
Portrait

Cette jeune diplômée a réalisé un court-métrage diffusé sur France 2

Envoyer cet article à un ami
Julia Delbourg // © Charlotte Jolly
Julia Delbourg // © Charlotte Jolly

Pendant son master 2 réalisation, scénario, production à Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Julia Delbourg, 23 ans, a dû se colleter avec un sujet sensible : les violences conjugales. Son documentaire met en scène 4 femmes filmées de dos, faisant la part belle aux chevelures. Un traitement aussi pudique qu’onirique.

Julia Delbourg, 23 ans, n'oubliera jamais qu'elle était devant sa télé le 8 mars 2015, vers minuit. À l'occasion de la Journée des droits des femmes, son court-métrage documentaire sur les violences faites aux femmes a été diffusé, comme 5 autres films courts, également réalisés par des étudiants en master 2 réalisation, scénario, production à Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Diplômée depuis 2014, Julia reconnaît avoir d'abord “eu peur de s'attaquer à un sujet aussi sensible”. Dans “En bataille”, 4 femmes, filmées de dos, racontent leur histoire de violences physiques ou psychologiques. “Le côté onirique de la mise en scène et de la lumière, très travaillées, tranche avec la violence des propos”, expose Julia.

Aujourd'hui assistante de programmation en CDD (contrat à durée déterminée), chez Haut et Court – “une des boîtes indépendantes les plus exigeantes, à qui l'on doit la série ‘les Revenants’, par exemple” –, l'ex-étudiante souhaite intégrer la filière réalisation de la prestigieuse Fémis (École nationale des métiers de l'image et du son) à la rentrée 2015. Les places sont chères, mais Julia sait depuis l'âge de 10 ans que la sienne est dans le cinéma.

Pour aller plus loin : Cinéma, audiovisuel : les parcours de jeunes talents / Débuter dans le cinéma et l’audiovisuel : 12 jeunes pros racontent / Les formations et métiers de l'audiovisuel : nos réponses à vos questions / Cinéma, audiovisuel : De la formation au premier clap