1. Ils travaillent dans le sport business
Portrait

Ils travaillent dans le sport business

Envoyer cet article à un ami
Sport business // © Photos fournies par les témoins
Sport business // © Photos fournies par les témoins

Comme beaucoup de jeunes, vous souhaiteriez faire carrière dans le sport business. Ahmed, Alizée, Bacary, Daniel, Mathilde, Nicolas et Steven ont la chance de travailler dans ce secteur en tant que chargé de projet, assistante de production, responsable événementiel… Ils racontent leur quotidien professionnel, reviennent sur leur parcours et donnent leurs conseils pour débuter.

Depuis les années 2000, les formations menant au sport business se multiplient dans les universités et les écoles de commerce, les demandes étant nombreuses. Ce domaine du sport, très médiatisé, attire les jeunes sportifs, passionnés et pratiquants. Arrivés avec l’illusion d’un secteur de rêve, ceux-ci découvrent vite durant leurs stages que cela demande beaucoup d’investissement et qu’ils ne pourront pas travailler forcément dans le sport qui leur plaît.


L’événementiel et le marketing sont les principaux domaines que recouvre le sport business. Les fonctions exercées sont diverses, d’autant plus que selon l’endroit où vous travaillerez les missions ne seront pas forcément les mêmes. Une ligue, une fédération, une association et un club n’ont en effet pas les mêmes manières de fonctionner.

Créer son réseau au cours des stages…

Trouver un stage dans le sport business est un vrai parcours sportif. "J’ai eu la chance de rencontrer les bonnes personnes, aux bons moments", confie Alizée, aujourd’hui chargée de projet marketing à la Ligue nationale de rugby. Pour dénicher ses 1res expériences professionnelles, "le réseau de l’école compte, mais il faut le construire, et cela reste difficile", avertit-elle.

"Pour mon premier stage, cela a été laborieux, car je n’avais que 18 ans, j’étais une fille ; les employeurs ne me prenaient pas au sérieux", raconte Mathilde, assistante de production à l'agence Quarterback. Ensuite, "un stage en a amené un autre, grâce aux relations que je me suis faites", explique-t-elle. "Il faut bien choisir ses stages, car on est vite catalogué dans un secteur : quelqu’un qui a fait de l’événementiel ne sera pas engagé pour du marketing", prévient Nicolas, chargé de marketing stratégique à la Fédération française du sport automobile.

… pour trouver un emploi en fin d'études

La plupart des étudiants décrochent leur 1er CDD (contrat à durée déterminée) à la suite de leur stage de fin d’études. "C’est difficile d’être embauché dans une entreprise où l’on ne vous connaît pas, donc il faut  trouver un stage qui débouche sur un emploi", recommande Mathilde, qui a été recrutée à l’issue de son stage. "Le plus dur est d’avoir un pied dans le milieu du sport business, qui est très fermé, et de s’y créer un réseau", témoigne Daniel, qui travaille aujourd’hui à la Ligue nationale de basket. Il est également utile d’avoir des contacts dans le monde des décideurs de l’univers sportif tels "les collectivités, les centres aérés, les directeurs des services des sports", affirme Ahmed, qui a créé une association spécialisée dans l'événementiel du foot. Et Bacary, agent de footballeurs, d’avouer : "Pour se lancer dans ce métier, il faut s’armer de courage et de patience. Les débuts sont souvent difficiles pour se créer son carnet d’adresses."  

Certains, qui ne trouvent pas de travail, finissent par créer leur propre entreprise, comme Steven, qui est à la tête d'une régie marketing et commerciale. "Il y a beaucoup de demandes dans ce secteur, mais on cherche surtout des bénévoles, il y a un potentiel, mais pas de marché de l’emploi", constate-t-il, amèrement. 

Pour aller plus loin

Les métiers du sport
Découvrez le métier d’Olivier Duval, moniteur de sport à l’UCPA, en vidéo
Témoignage : Christophe, reponsable des sports terrestres au Club Med 

Les formations du sport
Guide des études : zoom sur les filières sportives
Test : êtes-vous fait(e) pour une licence STAPS ?
Comment réussir en licence STAPS ?
Le témoignage d'Érik Boisse, sportif de haut niveau et étudiant à l'ESCP Europe
Le concours de la fonction publique de prof de sport
L'annuaire des formations de l'enseignement supérieur par diplômes et spécialités

Des sites pour en savoir plus
sports.gouv.fr : le site du ministère de la Santé et des Sports apporte toutes les infos sur les diplômes et les formations
profession-sport-loisirs.fr : ce site apporte tégalement outes les infos sur les diplômes et les formations

D'autres métiers
Les métiers de la police nationale et celui de pompier (Fonction publique et Armée) requièrent aussi des aptitudes physiques. Le médecin (médical) et le masseur-kinésithérapeute (paramédical) peuvent également se spécialiser dans les soins aux sportifs.

Sommaire du dossier
Métiers du sport business : Alizée, chargée de projet marketing à la Ligue nationale de rugby Métiers du sport business : Steven, à la tête d'une régie marketing et commerciale pour clubs sportifs Métiers du sport business : Mathilde, assistante de production à l'agence Quarterback Métiers du sport business : Nicolas, chargé de marketing stratégique à la Fédération française du sport automobile Métiers du sport business : Daniel, chargé de communication et coordinateur événementiel à la Ligue nationale de basket Métiers du sport business : Ahmed, fondateur et responsable événementiel de l’association Free Fun and Foot Métiers du sport business : Bacary, agent de joueurs de football