1. Métiers
  2. Métiers - Portraits de pros
  3. Journalisme : comment bien démarrer dans le métier
  4. Débuter dans le journalisme Web : les premiers pas de Guénaël, 25 ans
Portrait

Débuter dans le journalisme Web : les premiers pas de Guénaël, 25 ans

Envoyer cet article à un ami
Carte de presse de Guénaël, journaliste Web. // © Photo fournie par le témoin
Carte de presse de Guénaël, journaliste Web. // © Photo fournie par le témoin

Après deux CDI successifs, un en presse spécialisée, l'autre au "Monde.fr", Guénaël s'est mis à son compte et collabore, depuis mars 2014, avec différents sites Web spécialisés en high-tech.

Son parcours

Après l'obtention de sa licence en sciences de l'information et de la communication à Vannes (56), Guénaël part à Poitiers (86), où il obtiendra un master Web éditorial en septembre 2011. Durant la préparation de ce master généraliste, complété par des stages dans des entreprises de presse, l'envie de devenir journaliste "pour partager [sa] passion de la technologie" se fait plus forte. Il fait ses armes dans des hebdos locaux et, plus tard, sur des sites Web qui traitent de nouvelles technologies.

Son diplôme en poche, il pige pour "LeMonde.fr", grâce aux contacts qu'il a établis avec la rédaction et aux connaissances acquises dans son domaine, et pour d'autres sites. Avec la même thématique : le high-tech. Cette période durera six mois, avant qu'il ne soit embauché en CDI par un ancien employeur qui l'avait accueilli en stage : "ZDNet.fr". Coup de théâtre quatre mois plus tard : Guénaël se fait débaucher par "LeMonde.fr", qui lui propose un CDI. Il en partira un an et demi plus tard.

Guénaël travaille de nouveau à la pige, par choix, toujours pour des sites spécialisés. Il a renoué avec ses anciennes collaborations, s'en est trouvé d'autres. "Je bosse aujourd'hui sur des sujets au long cours, des enquêtes sur plusieurs semaines. Je fais principalement du télétravail, mais il m'arrive de me déplacer et d'interviewer des intervenants", raconte-t-il. Il écrit ses articles, agrémentés de photos et de cartes ou de graphiques interactifs, ce qu'on appelle la "dataviz" (datavizualisation).

Si sa formation lui a donné les bases théoriques de la gestion de projets Web dans le domaine journalistique, il reconnaît qu'il lui manquait le côté "opérationnel" au début, ainsi qu'une écriture fluide, "un travail de chaque jour".

Son conseil

"Il faut avoir une spécialité, que ce soit pour un secteur donné (les technologies, le sport, la culture) ou au niveau technique (photo, code html, vidéo)."

Pour aller plus loin : Reportage : 3 futurs journalistes en stage à l’AFP / Ma vie d’étudiante au CUEJ : Romane, étudiante en journalisme pour l'adrénaline / Devenir journaliste sportif : "Être calé en sport mais pas seulement…" / Faut-il être journaliste pour être critique de jeux vidéo ?

Sommaire du dossier
Retour au dossier Débuter dans le journalisme Web : les premiers pas de Marie, 25 ans Débuter en presse écrite : les premiers pas de Vanessa, 28 ans Débuter dans le journalisme télé : les premiers pas de Mickaël, 24 ans Débuter dans le journalisme radio : les premiers pas de Diane, 26 ans Débuter dans le journalisme radio : les premiers pas de Julien, 28 ans Débuter dans le journalisme Web : les premiers pas de Guénaël, 25 ans