1. Métiers d’avenir… si vous aimez prendre soin des autres

Métiers d’avenir… si vous aimez prendre soin des autres

Envoyer cet article à un ami

Pour répondre aux besoins en soins, en accompagnement, en conseil… qui augmentent sans cesse dans notre société du "care", de nombreux métiers émergent, très divers, de la médecine au coaching.

E¨tre médecin dans un centre de soins palliatifs, comme Ingrid, demande des connaissances techniques de haut niveau et d'avoir réfléchi à son rôle précis auprès du patient.

Son métier
À l’hôpital Cochin, à Paris, Ingrid fait partie de l’équipe mobile de soins palliatifs. À ce titre, elle intervient d’un service à l’autre, de la cancérologie à la gastrologie, pour soulager les patients. "Nous sommes appelés dans toutes les situations complexes de prise en charge de la douleur ou de fin de vie, note cette jeune médecin. L’objectif n’est pas de guérir le patient mais de faire en sorte qu’il soit confortable malgré sa maladie." L’approche est évidemment très délicate. Avec toute l’équipe des soignants, infirmiers et médecins du service, elle doit adapter chaque traitement à la situation du patient en tenant compte de l’évolution de sa maladie, de la douleur à supporter, de son état psychique, mais aussi de son entourage social et familial.
"La relation avec le patient et avec les proches est importante, souligne Ingrid qui est souvent confrontée à la mort. Il faut savoir tenir la main, être dans l’empathie mais dans la limite de notre rôle de soignant. C’est un très beau métier, très complet, mais qui n’est pas anodin."

La mission d'Ingrid : "Être dans l’empathie, mais dans la limite de notre rôle de soignant"

Son parcours
Après un bac S, Ingrid a suivi avec succès un parcours classique d’études de médecine. C’est après avoir opté pour un internat de médecine générale qu’elle décide de sa spécialisation. Elle passe alors un DESC (diplôme d’études spécialisées complémentaires) de douleurs et soins palliatifs, "une formation avec 2 ans de stages très utiles pour se préparer au métier", note-t-elle.

Ses conseils
"Cette spécialité demande de bonnes connaissances techniques et d’avoir bien réfléchi, notamment, aux questions éthiques et à sa propre place par rapport au patient. Avant de la choisir, il est évidemment indispensable d’avoir fait des stages en soins palliatifs."

Les formations
Toutes les spécialités d’internat, de la psychiatrie à la médecine générale, permettent de travailler spécifiquement en soins palliatifs. Il faut passer un DESC dans ce domaine, ou à défaut un DU (diplôme d’université) adapté.
 
Emmanuel Vaillant
Juin 2012

À consulter aussi :

D'AUTRE MÉTIERS D'AVENIR :
- Les métiers d'avenir… si vous aimez inventer l'avenir
- Les métiers d’avenir… si vous aimez protéger la planète.
- Les métiers d'avenir… si vous aimez communiquer, créer des réseaux
- Les métiers d'avenir… si vous aimez exercer un métier solidaire et responsable
- Ils recrutent : 40 métiers d'avenir pour la génération Y.

POUR QUEL MÉTIER ÊTES-VOUS FAIT ?
- Faites notre test d'orientation : pour quel métier êtes-vous fait ?
- Consultez nos 600 fiches métiers.
- Métiers d'avenir : les secteurs qui recrutent des jeunes diplômés.
- Des pros racontent leur métier en vidéo.

Sommaire du dossier
Élisabeth, 32 ans, coach en image personnelle et professionnelle Les métiers qui recrutent : paramédical praticien Les métiers qui recrutent : assistant de soins en gérontologie Les métiers qui recrutent : wedding-planner Les métiers qui recrutent : coach formation-orientation Les métiers qui recrutent : coach sportif Les métiers qui recrutent : coach déco